D'ici Dance

CA ME GAVE !!!

Vos radios qui distillent

en boucle en file

toujours les mêmes infos

la même haine la même bile

ça me gave

 

vos variétés

pleines d'inanité

et les jolies frimousses

qui se trémoussent

ça me gave

 

les indignés d'opérette

qui se vendent en vedettes

leurs sales arrière-pensées

qui s'insinuent dans les télés

ça me gave

 

votre mépris pour les vers

et vos goûts pervers

pour les scandales

qu'on vous emballe

ça me gave

 

les philosophes qui la ramènent

les connards qui leur disent amen

la non pensée unique

sur fond de panique

ça me gave

 

l'antiracisme proclamé

l'antiracisme acclamé

qui attise les pogroms

et assassine des hommes

ça me gave

 

les belles âmes

dont se fardent les infâmes

les délicieux alibis

de leur théâtre les habits

ça me gave

 

ceux qui revendiquent de belles causes

pour en faire de misérables choses

faudrait-il que j'étale leurs crimes

pour le venin de ma rime

ça me gave

 

ceux qui attendent dans le couloir

qu'on les appelle au pouvoir

guettent le moindre signe

et tout en eux le souligne

ça me gave

 

à quoi bon l'école obligatoire

si c'est pour casser l'Histoire

les poèmes matraqués

si c'est pour les disséquer

ça me gave

 

a quoi bon faire de la morale

quand on pense si sale

quand on jouit de voir lapider

au nom de nobles idées

ça me gave

 

pourquoi toujours les mêmes boucs émissaires

toujours les mêmes violences les mêmes guerres

les mêmes vieilles argumentations

que l'on redécouvre avec passion

ça me gave

 

vous vivez toujours dans le même conte

pourquoi ne pas tenir compte

des leçons d'un proche passé

des meurtres n'êtes vous jamais lassés

ça me gave

 

vous avez des joujoux technos

mais des ondes dans le ciboulot

un jour vous appuierez sur une touche

pour prendre votre douche

ça me gave

 

les politiques sont des enfants

qui veulent devenir éléphants

comment voulez-vous que ces demeurés

puissent vous gouverner

ça me gave

 

avec du fric ou de l'idéologique

de la trique ou du journalistique

on vous traque on vous matraque

jusqu'au coeur de vos baraques

ça me gave

 

les contestataires

en peau de lapin

ont cru me faire taire

je leur dis "tintin"

ça me gave

 

je gueule quand ça me chante

contre la bêtise qui me hante

et ceux qui la manipulent

sans scrupule

ça me gave

 

aujourd'hui nous avons le net

la parole est aussi aux gens honnêtes

qu'ils la prennent la proclament

on va leur voler leur flamme

ça me branche

 

leur liberté de pierre

qu'elle aille au  cimetière

la nôtre a des ailes

c'est pour ça qu'elle est si belle

ça me branche

 

puisque pour se faire une réputation

ils jouent avec les révolutions

il est hors de question

qu'on n'en fasse pas insurrection

ça me branche

 

qu'ils déroulent les nouveaux tapis

pour les prochains nantis

on va tous s'installer dessus

et on n'en bougera plus

ça me branche

 

les pacifistes en armes

qui se pavanent et font du charme

ils feraient bien de lire Gandhi

pour savoir ce qu'il a dit

ça me branche

 

la non-violence

ce n'est pas une mielleuse romance

pour détendre l'ambiance

pour endormir les vigilances

ça me branche

 

sortir de la violence immonde

ce serait bâtir un nouveau monde

la porte ouverte àla générosité

l'égalité la liberté

ça me branche

 

grâce aux nouvelles techniques

tout peut devenir vraiment démocratique

nos maîtres visibles ou discrets ça les rend allergiques

critiques sarcastiques une vraie panique

ça me branche

 

je veux croire je veux croire

j'ai besoin pour vivre d'espoir

imaginer qu'après ma mort

viendra enfin l'âge d'or

ça me branche

 

et si j'ai pu être une simple branche

du grand arbre qui se penche

vers de nouvelles fraternités

ce n'est pas pour rien que j'aurai été

 

car je t'aime mon humaine forêt !!!

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY



07/06/2011
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres