D'ici Dance

COMPTES A MOURIR DEBOUT

 


Il y a eu

ce cri

jeté

 

d' emblée

 

ce cri sans concessions sans compromissions

ce cri

de l' enfant nu prémaruré

 

ma venu

 

de cet enfant sans protection sans reconnaissance

tout de suite rejeté

 

l' intu

le malotru

lerenégat de tous les peuples toutes les patries toutes les religions

 

le cui

de cet enfant nain

 

du creuset

de la terre

 

alevin fif dans le filet du spectacle

qui procleme

 

tu n' es thu n'es personne !!!

 

 

que l' ême bouffie des bourgeois

que cadenassent

leurs corps

musclés

 

ne viennent pas ironiser !

 

" mes poètes maudits ça n' existe pas !

 

c'est vous

qui

n' existez pas

figurants

immondes

 

de voltre débile spectacle !!!

 

je

ne suis pas né

de votre monde

 

et

vous

pouvez

 

me torturer me harceler m' emprisonner

 

je ne parlerai

que

pour vous confondre !

 

si je disais

vrai

 

que pourriez vous comprendre

débiles

artefacts !!!

 

 

vous

êtes déjà

dans vos cercueils

de cartpn pâtes

 

aux nervures de statistiques

 

et vous proclamez

que

vous êtes

responnsables

 

alors même

que

vous n' êtes

 

que les fac simile

de

vos maîtres

 

 

vous vous indignez au garde à vous

obéissez

à genoux

 

comme des oies

vous avez le bec

gigé

dans les paradigmes

qu'

on vous

propose !

 

 

si la réalité

dément

vos

 

informations

 

vous infirlez

la

réalité

 

 

vous êtes

ces poupons

repus

 

qui n' ont connu

ni guerres

ni

pauvretés

 

hommes et femmes

vous

vous

 

constituez

 

prédateurs

 

la moindre contrariété

inflamme

 

votre fragile épiderme

et

vous

 

ignorez

vos pères

 

sue vous parquez

dans d' immondes

asiles

 

parce qu'ils

s'ont

pas

 

le dernier

modèle

d'

i-phone

 

 

vous idolâtrez

vos

enfants

 

poor vous

dispensez

de

les aimer

 

et

vous les combler

d'

activités

 

pour

qu' ils n' aient

pas le temps

 

de s'ennuyer

réfléchir

grandir

 

 

mais certains

un jour

s'

éveilleront

 

saccaageront

le

meilleur

des

mondes

 

qui n'est qu' une mort

à

retardement

 

 

vos enfants

n'ont

pas besoin

de cadeaux

de   suaves paroles

et de cursus scolaires

 

qui ne relèvent

que d' une absurde

course

de fond

 

voué à l' oubli

sionon

au

 

dégoût

 

 

ce cri

je le crie dans le désert

alors

que

je

m' éveille

 

déchié

pantelant

tenant à peine debout

 

 

sortez

sortez

de ce goulag

 

évaluez de vos vie

ce qui est vraiment

utile

nécessaire !

 

 

ne réussissez pas

réussissez-vous

réussissez

 

vos Amours vos Amitiés vos Falilles

 

méprisez

les modes mes snobismes

évitez de voir ce qui est à voir

de lire ce qui est à lire

de faire ce qui est à faite

 

faites pour le mieux

soyez-vou-mêmes

 

et si l' on touche à votre âme à votre tendresse

à votre humanité

 

criez

criez

criez !!!

 

 

nos enfants doivent

s' épanouir

les frontières

devenues

obsolètes

 

doivent s' effondrer !!!

 

 

et quand

aux femmes

 

sous le joug

des phallocrates évasifs

et des cliterocrates

agressifs

 

qu' ils se libèrent

comme elles le sentent

en dépit des mots d' ordre

et

de désordre

 

en dépit

des ordres imposés

qui

ne relèvent

que d' un monde

artificiel

placebo

 

remettez

tout en cause

des colliers

étrangleurs

 

dont les chaînes

sont hérissés

de

mprale

démagogue

 

apprenez à être

libres

dans l' angoisse

même

 

car il n' y aura jamais

de vraie liberté

sans

 

angoisse !

 

être Libre

c'est choisir

tout seul

 

et comprendre

que les libertés

proposées

puis

imposées

 

ne sont

que sordides manipulations

 

écoutez

les peuples

anciens

simples

 

qui savent encore

quelque chose

du

 

réel

 

de ceux qui se proclament

avant-gardes

vous ne rirez jamais assez

de ceux qui prétendent

vous éduquer

 

vous ne rirez jamais

assez

 

ce ne sont que baudruches

suffisantes

intéressées

 

qui feraient mieux

de de mette

humblement

 

à l' école du peuple !!!

 

 

ne vous laissez

pas

distraire

 

par les shows et spectacles

shows

à la mode

 

zappings perpétuels

 

on cherche

à

vous exploiter

 

et

surtout

à vous distraire

 

comme des enfants

 

pour

avoir

moins

de suite

dans les idées

 

 

le cri

ne m' appartient pas

chacun de nous

vite

disparaît

 

mprt ou corrompu ou récupéré

 

les Rebelles décédis

sont

sagement

 

exposés disséqués

dans

les musées officiels

 

désamorcés....

 

c' est fatal !!!

 

 

Brton

lui

reste

généralement

méprisé

 

ce qui est tout à son honneur !

 

vous savez :

" le pape du surréalisme " "ce fils de flic "

pas même foutu

d' appartenir

 

à l' une de nos falilles littéraires !

vous vous rendez compte !

 

 

non seulement

l' un des premiers

il a lutté

contre

le fascisme

 

mais

ol a dénoné

se marginalisant

totalement

 

les crimes du Communisme !!!

 

n'est-ce pas

inacceptable ?

 

beaucoup de nos profeseeurs

sont

ecore

secrètement

-ou pas ! _

marxistes !!!

 

et ce sont des  savants

eux

diplômés !

humanistes !

fieffés lecteurs de Céline !!!

 

 

 

oui

je crie

je suis seul

 

mes vieilles colères

ressurgissent

 

mais dans le fond

ce que

je veux

 

sutout

 

c' est prendre

dans mes bras

cell que

j'

aime

 

et la garder

toujours

 

malgré les lois

les barricades

les frontières

 

 

pour le reste

j' ai dit

ce que j' ai cru devoir

dire

j' ai fait ce que

j' ai cru devoir

faire

 

je n' ai pas souri

à qui je méprise

je n' ai pas commandé

de faveurs

 

le travail me fir perpételle

torture

j'amais reconnu

m' a rendu

définitivement malade

 

mais je m' en irai

comme

je suis venu

 

méconnu

sans doute

mais fier

somme toute

de

 

m

 


oi !

 

 

 



04/05/2013
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres