D'ici Dance

DALI , FIGURE DE L' AVENT - GARDE

Puisque

depuis des lusres

la peinture contemporaine

 

n' est plus qu'un grand champ de neige

sur

 

fond blanc

 

martelant

comme disent

nos

menuisiers

journalistes

 

des clichés philosophico-politiques

 

digne d' un bac de ce début de siècle

 

il est aseez

-tassé-

paranoïa dialectique

 

sans aucun doute

 

que

le

 

Génie

 

-bien réel-

 

de

Salvador DALI

 

alias

Avida Dollars

homme

de

toutes les liasses

et

lisses

 

éclate

 

au grand Jour

 

de

Pompibourg !!!

 

 

mieux vaut

l'

émoi

 

d' un sublime

embaumeur

du

 

Surréalisme

 

que

l'

oubli

 

absolu

 

de ce Surréalisme

qui

 

au lendemain de la grande boucherie

de

 

14-18

 

veillait

à

la

survie

de

l'

 

Esprit !!!

 

 

 

que la savate d' or

de

Gala

 

quelque peu

encensa

 

 

Fascisme Franquisme voire Nazisme

évidemment

 

ça grince

aux

entour

nu

res

 

 

mais tout de même

Dali

n'est pas un pervers

 

du genre

Céline

 

c'est un Fou qui s' affirme Fou

et sa paranoïa

revendiquée

 

n'est

pas

plus

 

délétère

que

son

symétique

 

dialectique

 

lorsqu'il

met

de

gros

sabots

 

Khmers !!!

 

 

dans le même

ordre

et

 

désordre

 

d'

idées

 

dis-donc

 

c' est

délicieux

que

 

triomphe

 

qui

s'

encensent

de

 

Normal

 

le Fou qui en est

le

 

lu-cide !!!

 

 

j' aurai beau faire

beau dire

dans

mon

propre

 

délire

 

je

ne

saurais

 

tout

à

 

fait

 

focer

dans

le

 

lard

 

d' Avida Dollars !!!

 

 

- et pourquoi

cette

infâme

 

clémence

 

à

l'égard

d'

une

 

crapule

 

sans

scrupules ???

 

 

Il faut que je l' avoue

sans

 

détours

 

ému

par

l'

 

exposition

 

 

sur

les

 

mediums

 

qui

entrent

et

qui

sortent

 

chez Victor HUGO

 

 

j' ai

fait

tourner

 

la

table

ou

luit

 

l' ectoplasme

 

du

com

pute

r

 

et

c'est

 

une invisible main

 

 

qui

sur mon clavier

s'

est

 

posée !!!

 

je ne reconnais

plus

mon

propre

doigt

 

lutinant

 

les

touches

 

et

je

devrais

 

certainement

 

signer

cet

ignoble

 

Poème

 

 

 

 

SALVADOR     DELIT 



06/12/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres