D'ici Dance

DIMANCHES D' ENFANCE

Dimanches d' enfance

longs lents assoupissements

 

petits déjeuners tardifs

dans

l" affairement

peu ragoûtant

 

du

repas...

 

les rues

plus tard

sans perspectives

 

 

des familles nonchalantes

s' égaient

 

vers les périphéries

de

la villes

 

ça se construit ....

 

le progrès ....

 

c'est à peine

si

l'on sortait

 

de l' absurdité

de

la guerre

 

et l' on ignorait

déjà

 

de quel bois

 

ça se chauffait

le

 

progrès

 

quelquefois

des vieillards

 

éméchés

 

racontaient

les

 

désastres

des

 

Atlandides

 

légendes

et

 

balivernes

 

moins

crédibles

 

que la ville

d'

 

Ys ....

 

 

ne me restait

que

le refuge

de

ma

 

mansarde

 

parfois

 

les vynils

acquis

de haure lutte

 

tous les garçons

et

 

les filles

 

peut-être

s'

 

enfermaient

dans

le

même

 

rêve

 

tandis que

les

 

adultes

s'

 

assoupissaient

 

 

l'

avenir

semblait

 

à

ces inaudibles

somnolences

voué

 

 

plus tard

alors

 

adolescents

naïfs

 

nous

avons

soulevé

 

des

pavés

 

nous

n' avons pas

découvert

 

dessous

 

la plege

 

symbole

d'

éternelles

 

vacances

 

sous le clair

soleil

 

dans

le murmure

des

 

vagues

 

mais

de vieux

crabes

 

politiques

 

habiles

 

qui

nous

ont

 

pris

 

petits hommes

dans

leurs

 

filets

 

tandis que

l'

on

 

formatait

 

discrètement

 

tout

près de nous

 

les auteurs

des

prochains

 

crimes de guerre

 

les

catéchismes

avaient

changé

de

 

mains

 

de couleurs aussi

 

prônaient

de nouvelles

 

croisades

 

motus ...

 

las

de

ces violences

 

certains

sont partis

vers

l'

 

Inde

 

d'

autres

ont

 

défriché

 

lentement

leurs

 

brousses

intérieures

 

pour

découvrir

la

 

Cité

de

l'

 

Harmonie

 

 

mais à quoi bon ?

 

les pauvres gens

ont

 

détruire

l'

 

autel

 

des Ancêtres

 

 

les Anciens

sont

 

murés

 

dans

des

 

mouroirs

 

 

et

c' est

de

 

temps

humain

 

que

se

nourrit

 

à présent

l'

 

Idole Progrès......

 

 

 

les

dissidents

 

discrètement

 

se

réfugient

sur

des

 

écrans

complices

 

de

plus

en

 

plus

 

hors de portée

des

griffes

 

des Maîtres

 

atterrés

 

 

et

tout

laisse à penser

 

que l' ère

glaciaire

 

de leur immense

dimanche

 

bientôt

s'

 

achèvera

 

pour

livrer

passage

 

à

cette

nouvelle

 

semaine

 

qui

sera

pour

 

nos enfants

 

le

printemps

 

reconquis ....

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRYécolier0005.jpg



20/10/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres