D'ici Dance

IDEOGRAMMES

De ses longues

mains

souples er douces

 

elle trace

sur

les corps

 

des

idéogrammes

 

comme elle

 

indéchiffrables ...

 

 

le rossignole

mécanique

dans

l' avenue

polluée

 

chante

 

 

je ne sais pas

si

l' Empereur

perdu

 

dans ses brumes

fantastiques

 

sait encoe

ce qu' est

 

le vif

d'

un oiseau

 

qui

frissonne ...

 

sur le corps

ses

hommes

 

ses

doigts

serpentent

 

dans

la lueur de jade

des

yeux

 

entevus

 

 

elle

capte

 

les idéogrammes

 

déjà

griffés

 

dans

l' épiderme

 

libère

le chant

 

donne

à

la danse

 

son rythme

et

son émoi

 

ce n' est pas

une femme

 

d'

ici-bas

 

je l' ai

tout

juste

 

aperçue

 

entre les nuages

du

 

palais d' été

 

j' ai oublié

mon âge

et

 

mes liens

 

dans

mon sang

des signes

enciens

 

se sont

éveillés

 

je me suis retrouvé

face

à

l'

 

éternité

 

que les livides

philosophes

 

croient

vide

 

ignorant

tout

du

 

Vide ....

 

 

c' est à peine

si

elle

m'

 

a

 

effleurée

 

je

me

suis

senti

 

devenir  livre

 

 

elle

m'

a

 

fait signe

de

la

 

suivre

 

signe

j'

étais

 

à mon tour

 

et

l'

ai

reconnue

 

 

porteuse d' offrande

 

je la remercie

 

je l' ai suivie

ailleurs

 

elle n' était

pas

 

m' attendait

 

la main

qui

fredonne

 

ma Vie

 

désormais

 

dans le chant

d'

 

angéliques

oiseaux

 

que

bientôt

je le veux

je le crois

 

je

retrouverai ....Chine Japon ZO13 094.JPG

 

 

 

 

 

 

 



05/05/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres