D'ici Dance

JE JURE DE M ' EBLOUIR

Depuis toujours

ricochant

de Paris

en

Bretagne

 

de

Bretagne

en

 

Paris

 

depuis le début de l' adolescence

lisant

et

 

relisant

 

Breton

 

 

je

ne

manquais

jamais

 

dès

que

je

me

 

trouvais

 

dans

la

 

capitale

 

d'

arpenter

les

 

grands boulevards

 

entre

Madeleine

et

 

Strasbourg Saint-Denis

 

puisque

c'

était

 

LA

 

n' est-ce pas ?

 

que

"ça"

devait

se

 

passer.....

 

 

" ça "

c'était

pour moi

 

certainement

 

plus

la

rencontre

 

Amoureuse

 

que

la

 

Révolution !!!

 

je préfère les belles nuits aux grands soirs !!!

 

 

autant

le

 

dire :

 

rien

non

 

rien de rien

ne

s'

est

 

jamais

 

passé

 

là !!!

 

 

mais

plus

que

 

tout

 

bien que n' ayant lu

 

ni Aragon ni Benjamin

 

j'

aimais

me

 

disperser

 

dans

les

 

passages...

 

 

il

y

avait

des

magasins

de

 

jouets

 

et

puis

cette

 

librairie d' occasion

 

qui

me

proposa

provocante

 

" JE JURE DE M' EBLOUIR "

 

comment

refuser

ce

 

serment ?

 

comment

ne

pas

en

faire

 

véritablement

 

une

 

Ligne de Conduite ???

 

 

il

m'

importe

assez peu

 

de

dire

le

triste

sort

 

de

la

 

Femme

 

qui

écrivit

 

cela....

 

 

pour

m'

éblouir

 

je

dois

avoir

la

 

tête

 

tournée

vers

le

 

soleil

 

ou

vers

cette

 

passante-là

 

ce qui revient

au

 

même !!!

 

 

évidemment

Icare

 

qui veut s' ébloir

peut

y

laisser

 

des plumes !!!

 

mais

le

jeu

 

vaut

la

 

chandelle

 

ou

le

 

Chant d' Elle

 

 

et

puis

les

gens

de

 

plume

 

laissent

 

quelques

traces

 

éphémères

mais

si

 

précieuses

 

lors même

qu'

elles

s'

 

effacent !!!

 

 

JE JURE DE M' EBLOUIR

 

 

parce que

les

pantoufles

 

me donnent le vertige !!!

 

 

tant de Rebelles d' Opérette

d' Opera Rock même !!!

 

sont

tombés

 

dedans !!!

 

 

inutile

de

 

dire

 

que je déteste

 

les

lunettes

de

 

soleil

 

lorsqu'

elles

tentent

de

se

poser

sur

mon

 

nez !!!

 

 

nul ne doit ignorer

ce

strabisme

 

divergent

 

qui

prouve

que

 

de moi-même

 

je

diverge

 

constamment

 

ce

qui

m'

 

empêche

 

notamment

 

de

me

prendre

au

 

sérieux !!!

 

 

les

prunelles

dans

le

 

ciel

 

la moindre Etoile

m'

éblouit

 

et

les

météorites

me

sidèrent !!!

 

- surtout lorsqu' elles

me

 

considèrent !!! -

 

 

je

ne

classe

pas

les

 

éblouissements

 

je

ne

les

note

 

pas !!!

 

à d' autres

les

 

Illuminations !!!

 

 

je me laisse

troubler

séduire

 

envoûter

 

et

comme

 

Breton

 

 

je veux que l' on se taise lorsqu' on cesse de ressentir

 

et

même

 

lorsque

l' on

ressent

tout

 

bas

 

que

l'

on

craint

 

les conséquences

de

l'

 

Absolue Lumière

 

lorsque

 

fatigué

des

 

vertiges

 

des

illusions

 

et

des

 

désillusions

 

c'est

dans

l'

 

ombre

 

que

l'

on

se

blottit

 

avant

qu'

elle

ne

s'

installe

 

définitivement....

 

 

lorsque

cela

semble

se

 

produire

 

il

faut

vite

 

sortir

de

l'

 

avenue rectiligne

 

pour

se

perdre

 

dans

l'

un

de

ces

 

passages

 

qui

libèrent

de

nouveaux

 

Panoramas

 

et

suscitent

 

de

nouvelles

 

Amours

 

entre

les

lignes

du

 

Livre

 

qui

depuis

une

 

Eternité

 

nous guette

nous attend

et

nous

 

murmure :

 

 

JE JURE DE T ' EBLOUIR !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY 



11/07/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres