D'ici Dance

LE DEGEL DE LA POESIE

Ainsi que

des

bigotes

 

qui en leurs chapelles

se

fagottent

 

du Texte

 

les Poètes

au

printemps

 

cliquètent

 

peu leur importe

le climat

 

ils sont réglés

comme

 

des horloges !!!

 

ils ont mis

à

leurs sentiments

 

quelque

précise

 

minuterie !!!

 

je ris

de sentiments

ils

n' en ont pas

en

France !!!

 

les sentiments c'est bon pour le Peuple

 

l' immonde

populace

 

que

politiquement

ils

prétendent

 

représenter !!!

 

du Peuple ils se foutent !!!

et le Peuple se fout d' eux !!!

 

 

les précieux Professeurs mallarméens

font mine

de s' écouter

les uns les autres

 

plus affamés

de

notoriété

 

que

les bourgeois

de

 

luxe !!!

 

 

qu' ils se sussurent entre eux :

ça ne dérangera

ni les arbres

ni

 

moi :

 

nous préparons

nos

 

fleurs !!!

 

pleinement

conscients

de

leur

prochaine

 

évanescence !!!

 

 

de ci de là

pour faire

contemporain

 

renaissent

quelques

rictus

 

de ces poussives avant-gardes

 

qui

ont voulu

singer

 

le Surréalisme

 

 

ça sémiotoque

hard

 

ça babouine

dans

le borborygme

 

 

mais évidemment sans corps sans souffle sans rythme

 

toutes choses

qui

mettent

en

 

jeu

 

des efforts

bien plus déchirants

que

 

la simple rature !!!

 

 

ces gens-là

la rigueur

qu'

ils

s' attribuent

 

à tort et à travers

 

ne relève

que

du gommage

 

épidermique !!!!

 

 

 

alors

fi

 

du

 

Printemps 

des

 

Poètes

 

petites gens

comme nous tous

de

peu d' importance !!!

 

 

nous

attendons

 

LE DEGEL DE LA POESIE

 

 

nous jouons

Socrate contre les Sophistes

Villon contre les grands Rhétoriqueurs

Molière contre les Précieux

les Romantiques contre les Classiques

les Surréalistes contre les Symboliques

le Club des Poètes contre les méprisants Princes des Lettres !!!

 

 

nous jouons

 

LE DEGEL DE LA POESIE

 

et

de ce fait

 

nous nous perdrons

mais

 

la Poésie elle ne se perdra pas !!!

 

 

que Rimbaud

comme

n' importe quel Shaman

 

ait cru devoir

nous

informer

 

de sa transe prophétique

 

j' en

suis

 

tout émoustillé

 

mais

lorsqu' il proclame

que

la perte

de

l'

 

intelligence

 

de

ses

 

visions

 

l'

indiffère

 

je

lui

conseille

 

vivement

 

d'

aller

négocier

 

ailleurs !!!!

 

s' il existe

un

 

Poète

 

il est là pour le Peuple

 

pour accompagner

le Peuple

dans ses souffrances

ses espérances

 

pour le faire rire

ou

l'

émouvoir !!!

 

 

mais aussi

chère Elsa

pour

perpétuer

 

ses Légendes

 

Yseult Viviane Esclarmonde

 

dont

le

miroir

 

lac au fond de la nuit

des

Temps

 

loin

d' être

déformant

 

transmet

le

plus

pur

 

de ce Surréel

qui

est

 

le plus réel

de

tous

les

 

Réels !!!

 

 

du Passé faire table rase

c'

est

 

le Rêve de tous les Technocrates

 

Communistes

ou

Marchands

 

et le rôle

ingrât

du

 

Poète

 

- qui ne saurait se laisser graisser

la patte -

 

 

c' est de leur mettre

des bâtons

dans

les

 

roues

 

les rouages !!!

 

 

somme toute

oui

chassons de la Cité

 

les bonimenteurs

qui

vantent

 

comme

chaussettes

 

ces Poètes de Cour

qui

nous

 

bâillonnent

depuis

si

 

longtemps

 

nous méprisent nous ridiculisent !!!

 

 

ils méritent

oui

à l' occasion

du

 

printemps

 

une

bonne

 

dégelée !!!

 

 

qu' ils me disent

ignares

ou

 

provocateur

 

tant qu' ils veulent

dans

leurs barbes

de

 

professeurs

 

sur leurs larges estrades

leurs

assourdissants

 

micros !!!

 

 

je n' ai jamais connu

et

reconnu

 

en fait de Poètes

 

que

quelques

 

saltimbanques

 

humbles

et

 

généreux

 

que

tout le monde

oublie

déjà

 

mais

que

l'

étoffe

 

des nouveaux chants

garde

en

 

mémoire !!!

 

 

 

 

et moi

Poète ou non Poète

peu m' importe

le

titre

 

je ne me sens pas seul !!!

 

 

depuis

toujours

 

j' entends la voix

de

quelques

 

bardes

 

Bretons

 

qui

ont

tiré

 

leur inspiration

du

 

grand vent

 

des magnifiques tempêtes

 

et des longs tourments d' un Peuple déchiré !!!

 

 

tout près

de cette chambre

j' écris

 

la butte Montmartre

 

me

murmure

 

des versets licencieux

 

qui

laisse

de marbre

 

 

Saint-Germain des Prés

ae bulles !!!

 

 

 

grâce

à

cet écran

 

que je fixe

à

 

présent

 

je reçois

des

 

Poèmes

du

monde entier

 

qui

me

 

bouleversent !!!

 

- tandis que

nos

doctes

 

se découvrent

subitement

 

Européens !!! -

 

 

et

je ne dois

qu'

à

mon Anglais

défaillant

 

de

cruelles

 

defficiences !!! -

 

 

je viens

de

tenter

 

de

traduire

 

un Poète Philippin

 

- le premier que je lise ! -

 

et

je le sens

beaucoup

plus

proche

 

de moi

 

que nos érudiseurs

Parisiens

si

 

niais

 

dans leur suffisance !!!!

 

 

 

je voudrais

suivre

 

Péret comme Breton

si

diffamés

 

par les sots prépondérants

non

 

dans leur mots

 

mais dans les jungles

réelles

ou

 

imaginaires

 

intimes

ou

 

lointaines

 

qu' ils

ont

voulu

 

parmi

les

 

premiers

 

rencontrer !!!

 

 

 

pour l' heure

la rude

glace

se

 

craquelle

 

à

peine

 

il est long

le

 

dégel

 

lorsque

se

 

liguent

 

toutes

les

 

forces

 

du rude hiver

 

 

je ne reverrai

sans doute

jamais

 

avant la fin de ma route

 

reverdir

à

Paris

 

 

la Poésie que j' aime

 

Etoile

à

la

 

croisée

 

de tous les Peuples

 

 

mais

tu

es

 

tu me lis

 

 

je ne me sens pas

abandonné

 

 

tu es

chaque

mois

 

de plus en plus

multiple

 

je ne me sens pas

abandonné

 

 

et puis

même

 

si je l' étais

 

-petit trait d' union

entre

des écrans

quelle

 

importance ?

 

 

je sais

que les plus jeunes

de

nos

 

ami-e-s

 

grâce

à

ces

nouvelles

 

magies

blanches

 

quelque jour

reverront

le vert

de

l' herbe vraiment verte

 

 

et

la magnificence

du

 

grand soleil

 

et le chant

d'

harmonie

 

des infinis

étoilés

 

et

tout

naturellement

 

reviendront

dans

leurs

vigoureux

corps

 

tout pleins

de

la

vraie

 

Vie

 

et

de cet

Amour

 

seul sentiment

admissible

qui

reste

 

encore et toujours

 

 

au-delà

du

 

dégel

 

à

 

réinventer !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY 



14/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres