D'ici Dance

LE MASQUE

" Et le Désir "

 

m'

avait-il

 

succintement

 

demandé

 

dans

un

 

mail

 

qui

passait

 

l' Ami d' Antan

 

j'

ai

cru

le

 

retrouver

 

lui

ce

visage

doux

 

qui

plaisait

tant

aux

 

Femmes

 

lui

le

 

délicieux

 

anticonformiste

 

qui

avait

 

brûlé

 

tous

les

 

patins

 

qui

protégeaient

les

parquets

 

de

mon

 

enfance

 

trop

bien

 

cirée !!!

 

 

naïf

une fois de plus

 

avec

un

 

homme

 

ce

qui

est

 

rare !

 

je me suis confié

 

 

non pas

 

" mon père pardonnez-moi

car

j'

ai

beaucoup

 

péché "

 

mais

"mon frère

réjouis-toi

les

délires

 

de

la

 

jeunesse

 

je

les

 

cultive

 

plus

que

 

jamais !!!

 

je

réalise

toutes

ces

 

folies

 

dont

le

temps

me

 

privait !!!

 

et je me permets

tant

je

suis

 

avide de vivre

 

de

ne

plus

 

boire

 

une

goutte

d'

 

alcool !!!

 

 

pourquoi

vois

 

double

 

ce

que

je

ne

me

lasse

pas

de

 

voir

 

unique ?

 

 

je

me

suis

fié

con

fié

 

fier

somme toute

de

 

 

tenir la route

 

en

lacets

de

 

marquise

 

de

mon

existence

 

exquise !!!

 

 

mais oui

je crois

en

 

la Vie

 

en

l' Amour

 

en

l' Amitié

 

je

crois

en

la

 

bonté

 

comme

 

le Poète

à

la

 

Minerve

 

au

sortir

d'

une

 

guerre !!!

 

je

crois

que

 

naissent

 

chaque jour

 

des jeunes hommes

et

des

 

jeunes filles

 

qui

s'

 

éblouiront

 

de

Poésie !!!

 

 

je vois devant moi

 

l'immensité de l' espace

l' immensité du Temps

 

et

je

voudrais

 

avoir

la

 

voix

de

 

Walt Whitman

 

pour

chanter

le

monde

 

à venir !!!

 

 

crise ?

régressions ,

ma propre disparition

bientôt ?

 

anecdotes !!!

 

il

est

 

désirable

 

d'

être

ce

 

point de suspension

 

dans

le

 

discours humain

 

qui

n'

est

pas

 

clos

 

lors même

que

je

vais

me

 

clore !!!

 

 

et

je

 

reçois

 

sur papier

 

cette

lettre

 

amère

 

qui

tout

 

déplore

 

à

commencer

par

le

 

virtuel !!!

 

 

est-il

nécessaire

de

se

 

couvrir

 

le

visage

de

 

papier

 

pour

répondre

 

correspondre ?

 

 

les mails

 

qu'on se le dise !

 

peuvent

s'

 

imprimer !!!

 

 

et

puis

les

pleins

 

et

les

 

 

déliés

 

c'

est

 

joli

 

mais

ça

n'

 

emplit

 

pas

le

 

coeur

 

ça

ne

 

délie

 

pas

les

 

langues !!!

 

 

qu'

importe

 

le

support

 

pourvu qu' on ait

 

la tendresse

 

intacte !!!

 

qu' importe

les

 

rides

 

de nos

visages

 

si

retentit

toujours

 

le rire

de

nos

 

adolescences !!!

 

 

je

veux

bien

 

que l' on devienne

 

plus

sage

 

en devenant

 

plus

vieux

 

mais

 

la Sagesse

 

me semble-t-il

 

est

de

ne pas

 

se

prendre

au

 

sérieux !!!

 

 

fétus têtus

 

ne nous prenons pas pour des chênes

 

plus

que

jamais

 

brisons les chaînes

 

dont

on

a

voulu

 

nous charger !!!

 

finies

les montres

à

 

gousset

 

clinquantes !!!

 

- qui peuvent

se

métamorphoser

en

 

portables

 

évidemment !!! -

 

 

 

 

me

revient

constamment

 

en mémoire

 

cette scène

 

du Temps retrouvé

de

 

Proust

 

le narrateur

voudrait

 

s'

écrier

 

" enlevez vos masques ! enlevez vos masques ! "

 

 

et

je

ne

crains

 

pas

 

moi

 

ces chairs

que

 

les années

 

ont

sculptées

 

 

les yeux

de

certaines Belles

 

n' en

finiront

 

jamais

 

de percer le mur du Temps

 

et

de

me

 

bouleverser !!!

 

 

mais

que

j'

 

ai peur

 

de

ce

ton

 

grave

 

sentencieux

 

tellement affecté

 

qui

ne

 

dénote

 

sous

de

pontifes

 

froncements

 

que

l'

 

aigreur

 

de

ne

plus

 

être

 

le Héros

 

d'

une

nouvelle

 

époque

 

souvent

déconcertante

 

certes certes

 

mais

tellement

tellement

 

séduisante

 

tout de même

 

que

je

me

sens

 

partie prenante

 

sans

effort ?

 

 

le Virtuel

depuis

toujours

 

lisait

son

 

journal

 

dans

ma

 

salle d' attente

 

nous

avions

pris

 

rendez-vous

 

depuis

toujours

 

dans cette chambre

de

 

Saint-malo

 

je

suis

 

né !!!

 

 

 

 

bien évidemment

tout

de

ce monde

 

est " Chimères "

 

et

l'

a

 

toujours

 

été !!!

 

 

toujours

le

 

sera !!!

 

 

le chat quantique

est

 

 

Et

 

n'est pas

 

 

 

- n'est-ce pas

Yann

 

puisqu'il

est

chez

 

toi !!! -

 

 

 

 

pourquoi

pleurer

sur

ce

 

qui

 

devrait faire

 

sourire ?

 

au Club des Poètes

j'

 

ai

 

rencontré

 

une

jeune

physicienne

 

 

qui

fait

une

 

thèse

 

sur

les

 

particules !!!

 

 

et

ça

me

fait

 

rêver

 

- les particules !

 

quelle

histoire d' Amour

 

Surromantique !!!

 

exilées

 

aux

deux

bords opposés

d'

 

un infini

 

 

deux particules

 

continuent

de

s'

 

aimer

 

au point

de

 

ressentir

 

la

même

 

chose

 

au même instant !!!

 

 

pas

si

élémentaire

 

mon cher Michelson !!!

 

 

 

je

ne

m'

 

inquiète

 

pas

 

dans ces conditions

 

de

la

 

vacuité

 

de

la

 

vanité !!!

 

 

 

que

les

 

éclats

 

de

nos

rires

 

soient

les

 

pétales

 

de

nos

 

Vies

 

et

que

 

cent masques

 

s'

épanouissent

 

et

cent

 

pseudos

 

s'

il

le

 

faut !!!

 

pour

faire

de

cette

 

existence

 

l' exquise danse

 

d'

un

 

perpétuel

 

 

Carnaval !!!

 

 

il

est

 

ridicule

 

d'

imaginer

 

quelque " Mort

à

 

Venise "

 

parce que

les

 

masques

 

ne

meurent

 

pas !!!

 

 

si

un

saltimbanque

 

s' éclipse

 

de

ce

 

monde

 

un

autre

 

prend

 

son rôle

 

et

la

jolie

 

Comédie

 

continue !!!

 

 

alors

moi

 

que je sois

 

aux

loges

 

ou

dans

le

 

par

terre

 

à tout rompre

 

je

m'

 

esclaffe

 

et

j'

 

applaudis !!!!

 

 

 

 

Dominique ?    Gabriel ?       NOURRY   ?????? 



12/09/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres