D'ici Dance

LE SOUFFLE DU COSMOS

Ni la chemise choisie  le matin

ni  le croissant de la boulangère

moins clair

mais

plus chaud

que celui de la lune

ni l'ordinateur

où viennent

sourire

les Ami-e-s

ni le Chat

du matin

qui

réclame

deux fois

sa pitance

ni les mots les mots les mots

que je fais fleurir sur le clavier

ni les fleurs virtuelles qui parlent au coeur

mais que je dois souvent

enfermer

dans mon jardin

ni la baie du restau

qui s'ouvre

sur la place Clichy

ni les jeunes filles

qui embellissent

tous les ans

ni les femmes mûres

de plus en plus séduisantes

bouleversantes

guerrières

qui

repoussent

toujours

le

Temps

ni tous les livres dont je vide la librairie

pour accabler ma bibliothèque

ni

ce disque

d'autrefois

tu sais

qui s'est émancipé

du vinyl vinyl

 

vinyl

 

qui me fait toujours

tourner

la

tête

 

ni ces Amours bouleversantes qui ne se laissent pas effacer

ni ces Amitiés

plus difficiles

plus

rares

et pourtant

si

précieuses

 

ni ces poèmes écrits réécrits toujours semblables à eux-mêmes bouteilles à la mère souvent

laisse laisse laisse

 

ni l'inexorable tendresse de mon chien d'enfance

 

ni mes regrets ni mes promesses ni mes souvenirs ni mes projets ni l'émerveillement perpétuel de flamber dans l'incendie de vivre

 

ni le désir le désir l'insatiable désir qui submerge les envies les besoins me roule comme une houle dans les galets du réel

 

 

rien

n'abolira

jamais

lorsqu'il m'emporte

avec mes paniques mes reliques mes émois romantiques

 

rien

n'abolira

jamais

 

le Souffle du Cosmos !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY



21/07/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres