D'ici Dance

LES CYGNES DE VIE

Soudain , tu te sentirais surexposé , dénudé , vulnérable .

L' envie de fuir , tout de suite .

Même lorsque la salle n'est pas dans le noir , c'est tout comme !!!

 

Quel est le Désir de ces Autres-là ???

 

Sûrement , ils sont d'emblée bienveillants mais , pourtant , te revient cette peur de l'enfant-pas-comme-les-autres , le gosse sans jolie maman , le bâtard !!!

 

Celui dont on rit , tout attifé de grotesques pelures par des vieillards anxieux .

Celui que l'on blâme de jouer la Belle Ame au lieu de mobiliser ses forces pour servir la Société , la Religion , le Parti !!!

Celui que l'on déteste parce qu'il joue avec la sensibilité , démasque les impostures , manie de manière imprévisible l' Ironie .

 

 

 

Tendu comme la corde d'un arc , tu te recomposes doucement , invisiblement , là sous les regards .

Tu t' habites .

Te réaménage .

 

 

Tu ne sais absolument pas qui est ce personnage - censément toi !!! - que tu proposes .

Tu es de ce qui porte ton Nom , ton ombre une version sous-titrée .

 

 

Tu laisses le texte , le geste , qu'il surgisse d'ailleurs ou de ton propre émoi , te précéder .

 

 

Certainement , tu donnes .

Tu te donnes .

T' abandonnes .

 

 

Tu comptes sur d'invisibles ailes pour sauter dans le vide .

 

Mais il n' y a pas de vide : il y a des Coeurs .

 

Tu les perçois , tandis que tu sembles pris dans ton jeu , avec une invraisemblable acuité .

 

 

Comme dans l' Acte d' Amour .

Comme dans l' Acte d' Amour lorsque l' Aimée vibre Sujet .

 

Et que tu acceptes , même , d'être Objet pour son Plaisir .

Son Plaisir , plus Jouissance que ton Propre Plaisir .

 

 

 

Poser son corps sur un lieu scénique , ça n'a rien d'innocent !!!

Peut-être est-ce prostituer son Ame , mais ça peut être beau et bon , la prostitution .

Ca peut être Sacré .

 

 

 

S'il se trouve que les spectateurs , les spectatrices , te manifestent de la Reconnaissance , tu es d'abord surpris : ce n'est pas dans le scénario de l' Artiste maudit !!!

 

 

Et puis tu tombes amoureux de tous ces regards qui se sont posé sur toi .

Follement amoureux .

 

 

Tu ne regettes plus les coups , les brimades , les malentendus d'antan .

 

 

 

Tu es revenu chez toi , le vilain petit canard !!!

Parmi les tiens .

 

Ceux à qui t'ont toujours lié ces affinités électives souvent en absolu contraste avec les proches .

 

Les cygnes .

 

LES CYGNES DE VIE !!!

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel    NOURRY 

 

 



21/10/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres