D'ici Dance

LES PNEUS DE LA MER

Dire qu' il existe

de par le monde

 

un pauvre hère

de

milliardaire

 

qui

prend

 

les flots de la mer

pour

des

 

pneus !!!

 

qu' il

écrive

les pneus d' Elsa

s' il

sait

 

écrire

 

ce dont je doute

ça ne tient pas la route

ses rots

pathétiques

 

dis-moi

que sont devenus

 

les Indiens des Plaines

 

Omahas Pawnees Osages et Wichitas

 

le rivage des plages écume-t-il rouge ?

et les autoroutes incisent-ils la prairie !!!

 

 

tu me dis caoutchouteux Répunlicain

que nous ne travaillons pas

assez

 

alors que déjà nous travaillons trop

produisant

des objets

 

volontairement trop vite usés

 

polluant

inutilement

le

monde

 

qui nous fut confié !!!

 

les Démocrates Grecs

avaient

dans l' Antiquité

des esclaves

 

et le temps de débattre

du sort de la cité

 

mais nous

devenus esclaves de nos machines

devenus machines

 

nous tombons abasourdis

devant la télévision

ou

de futiles spectacles

 

ou de futiles jeux

 

quand

pouvons-nous

réfléchir

 

aux affaires du Monde ?

 

nous sommes contrains

de nous fier

aux politiques

aux jounalistes

 

programmée en fonction de lignes claires aveugles

dénuées d' expérience !!!

 

nous nous voulions citoyens

mais

harassés de travai

souvent

inutile

 

pragmatique opium

du peuple

 

nous ne sommes plus

que les stupides

supporters

 

de nos élus

ineptes inaptes

de moins en moins cultivés

de plus en plus

 

ineptes !!!

 

qu' importe

au lourd potentat

auquel

j'adresse

 

ce pneumatique

 

qui

lui

 

ne manque pas de souffle !!!

 

il est assez fou

pour

ne

pas

savoir

 

qu' il est totalement

fou !!!

 

qu' il observe les visages

pâles

hugh !!!

 

des forçats

du monde industriel

 

pâles crispés exsangues

 

et

beaucoup plus

malheureux

 

que

les peuples premiers

qui

rient

 

encore

 

dans

leurs

 

forêts

 

avant d' être décimé

par les chercheurs de minerai

et les Maîtres de ce Monde

 

dont les chapelles

sont

des mec dos

 

et la culture

une

musculation

 

qui ramollit

les

 

neurones !!!

 

 

monsieur des pneus

sais-tu

comme

 

tu nous

 

gonfles

 

si je ne goûte Marx

ton symétique

clown

 

je goûte son gendre

idéal

 

Paul LAFARGUE

 

qui

écrivit

 

" LE DROIT A LA PARESSE "

 

que chante

si

bien

 

Georges MOUSTAKi

 

même

si

ma Paresse

 

aujourd' hui

c'

est

 

d' étudier

d' écrire

 

douze heures

par

jour

 

gratuitement

 

plus soucieux

des

Poètes

 

qui

construisent

le

 

monde

 

depuis

la

 

Préhistoire

 

que

de

tes

 

pimpants

 

tas

de

ferraille

à

 

roulettes !!!

 

dérisoires

jouets

de

 

prérentieux

sales

gosses

 

gonflés

mais

 

éclatants

de

creuse

 

Vanité !!!

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY 



22/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres