D'ici Dance

MATRICE DE L' EVEIL

Le guerrier de la lumière croit .

Parce qu' il croit aux miracles , les miracles commencent à se produire . Parce qu' il a la certitude que sa pensée peut changer sa vie , sa vie se met à changer . Parce qu' il est certain qu' il va trouver l' amour , cet amour apparaît .

De temps en temps , il est déçu .

Quelquefois , il se blesse .

Alors , il entend les commentaires  : " Comme il est ingénu ! "

Mais ce guerrier sait que c' est le prix à payer .

Pour chaque défaite , il a deux conquêtes à son actif .

Tous ceux qui croient le savent .

 

Paulo COELHO : Manuel du Guerrier de la Limière .

 

 

Sans doute

m' avait-on

proposé

 

de venir danser

 

mais

j' ai fermé ma porte blindée

pour

ne pas laisser

s' immiscer

 

les cris de la fête

 

être seul

ne dépend pas

des proximités sonores

 

des paroles banales

des conventions sociales

 

être seul c'est un profond ressenti

 

que rien

que nul

 

ne peut

 

éluder !!!

 

 

de quel famille

le batard

peut-il

se

sentir

 

solidaire ?

 

partout

depuis l'enfance

il

a

compris

 

qu' il n' était

nulle part

à

se

 

place

 

et c' est pour ça

certainement

qu' il a fait

de son Ame

 

cette scène ouverte

 

se proclame

toute la Poésie du Monde

 

tous les Poètes sont Frères et Soeurs bien sûr

 

mais les vrais Poètes

ne sont pas des enfileurs de pertles

 

métaphores

 

ils se risquent

se mettent en danger

 

minuscules éphémères humains

soumis

au rythme des marées

des grandes

pulsations

de

 

l' Univers

 

 

dans ce lieu clos

silencieux

j'

entends

 

les échos

 

des plus lointaines

sérénades

que

me confie

 

de toute la planète

 

ainsi je suis

tout à la fois

tourné

 

vers l' extérieur lointain

comme vers l' intime

et sereine

 

méditation !!!

 

 

je n' ai pas fait bombance

je n' ai pas laissé

l'alcool

 

me plonger dans sa lourde errance

 

et je n' ai souri

 

qu' à tout ces autres toutes ces autre qui peuplent

mon

 

Coeur !!!

 

la caresse a troublé

mon

épiderme

au plus intime

de

la

 

jouissance

 

où s' harmonisent

 

Ame et Corps

 

c'est ma prière sensibla

 

celle

que m' ont transmis

les mères de Lumière

 

à moi que délaissa trop vite

sans

un dernier câlin

 

celle qui croyait

forcer le Destin

celle que le Destin

força

 

du mois

m' a-t-elle appris

que dans le tiède cocon

des biens matériels

des positions cofortables

 

une Ame trop idéaliste

se déchire

d'

ennui !!!

 

non

décidément

 

je ne cacherai pas les fissures

de mon ciel

de lit

 

non je ne jetterai pas

les Philosophes

et les Poètes

 

qui

s'

empilent

 

encombrent

lessentiel

de

mon

 

espace !!!

 

il reste

les doux frôlements

de

la

 

couette

 

et l' ésotérique

érotisme

des

voyages

qu'

 

ils proposent

 

au-delà

de nos conventions

 

dérisoires

 

 

prière

de laisser

les préjugés

les conventions

 

dehors

 

pour

qui

veut

 

pénétrer

 

cette étincelle de cosmos

que

je

 

suis

 

pour franchir

la

porte

 

il faut

de

déprendre

 

des monotones

allers-retours

de

la

 

pornographie

 

tout

aussi

bien

que

des

 

kitchs clichés

imbibés

de

cette eau de rose

qui

donne

la

 

nausée ....

 

 

il suffit de se sourire

de se laisser

simplement

 

épanouir

 

comme s' épanouissent

les fleurs

que

fait

 

exulter la rosée...;

 

 

et puis

c' est le plus profond

de la nuit

de

toutes

 

les nuits

 

je me suis éveillé

tout nu

 

pour accorder

mon ordinateur

comme

 

un piano

 

 

 

moderato cantabile

je

te

die

 

que si je descends

dans la salle

des coffres

 

je protège mes sentiment

 

que tu m' aies fait du bien

que tu m' aies fait du mal

 

- incapable de t' estimer

tu n'estimais personne

et tu haïssais

qui t'estimait ! -

 

que tu m' aies fait du bien

que tu m' aies fait

du mal

 

je t' aime

 

parce qu' il n' est d' issue

pour

qui ne s' emporte pas

ne s' abandonne pas

 

que l' Amour

 

 

et dans caque visage

à présent

rencontré

 

je trouverai sans doute le meilleur

de ce visage

que je t' ai rêvée

 

mais

que tu ne savais tenir

soutenir

que

 

quelques heures en public

 

nous n' avions pas le droit

de nous plier

tout une Vie

 

aux consignes

du metteur

en

 

scène

 

qui nous désarticulait

chaque jour

un

peu

 

plus !!!

 

 

regarde regarde en Toi

comme je me regarde

cette nuit

de haute Solitude

 

à quelques pas des paillettes et des cabarets

 

 

descends

dans les galeries

du Temple

 

de ton Adolescence

 

retrouve-toi

comme je me retrouve

 

avec ce vide et ces illusions

ces désespoirs

 

et puis

descends encore

le colimaçons

des

 

marches

 

pousse la petite porte d' Alice

et

 

regarde

regarde

regarde

 

sous le verglas maléfique

de

 

décembre

 

dans les profondeurs

 

il y a ce printemps

qui

déjà

 

renait

 

ce printemps

qi

l' un de l' autre

épris de récit

nous

 

éloigne

 

mais nous rend

vraimen

 

à

nous-mêmes

 

avec

à nos lèvres

de vraies

saveurs

 

dans nos esprits

de sensibles

connaissances

 

dans nos Ames

le savoir-aimer

fruit

à la fois

d' un simple retour

et

d'

une

sublime

 

Alchimie

 

dans nos corps

l' impétueuse

sève

qui

nous

rend

 

l' orgueil

des feuilleges

que

froisse

le

vent

 

que taquinent

les

 

oiseaux !!!!

 

 

ne tourne plus

ces yeux

toumentés

 

vers la ténèbre

ne prend pas pour béquille

le tronc flexible et permanent

 

ne te grise pas

des chatoiements

des

boules

argentés

 

pauvres talismens

des hommes apeurés

 

débroussaille

to inconscient

labyrinthe

 

et

laisse filtrer

dans

le

plus

profond

 

de ta méditation

 

la Lumière qui te vient

la Lumière qui t 'ouvre au monde

t' ouvre

à

toi-même

 

la Lumière que tu es

fils et fille de l' infini

Transcendance

 

lorsque

tu

oses

 

oubliant tout superficiel

maqillage

 

sur ton visage

en ton visage

 

et dans ton Coeur surtout

la

 

rencontrer

 

la

contenir

 

et

lui

dire

 

MERCI !!!

 

 

 

 

( Ecrit dans la Nuit de Noël 2012 )

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY

 

 

 

 

 

 

 

 



25/12/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres