D'ici Dance

NAISSANCE DU TEMPS

C'est

à

peine

si

l'on

venait

de

reconstruire

après

la

 

guerre

 

le pays

s'abritait

sous

une

casquette

de

plomb

 

partout

ça

tonnait

des

bombes

 

tombaient

 

et

l'on

savait

peu

de

choses

des

 

Dharma Bums

de

 

Kérouac

 

qui

n'était

pas

encore

 

mort

 

j'avais

17 ans

l'âge

de

ne

pas

être

sérieux

 

la

ville

de

Rennes

je

croupissais

alors

 

sombrait

dans

le

grisâtre

des

pluies

des

ennuis

 

à 17 heures

j'écoutais

SLC

Salut les Copains

 

je

saisissais

bien

que

je

savais

mieux

parler

aux

vieilles

dames

qu'aux

 

jeunes filles

 

et

que

c'était

plutôt

un

handicap

 

pour

moi

qui

ne

pensait

exclusivement

qu'aux

jeunes

filles

 

partir

il

fallait

partir

 

Cendrars ou pas dans la poche

 

partir

pour

n'importe où

 

tu seras Beatnick mon fils

 

n'importe

loin

de

 

ces

revêches

commères

 

n'importe où

vers

les

Femmes

qui

embellissent

partout

la

Planète

 

sauf

précisément

tu

es

 

je rêvais d'asphalte

et

de

larges

autoroutes

 

de larges routiers corsaires

grognant

d'incroyables

histoires

comme

les

vieux

marins

dans

le

journal

 

Pilote

 

 

alors

 

las de dormir

dans les décors

du

lycée

 

j'ai mis

l'uniforme

des

insurgés

 

très

tendance

 

et

je

me

suis

 

cassé

 

quelle émotion

le premier

pouce

agité

 

la première voiture

qui

freine

 

couvert

de

poussière

affamé

tu

te

sens

plutôt

fier

 

le but du voyage

 

pour

les

adultes

et

même

un peu

pour

moi

 

Londres

 

mais

Londres

j'y zone

à

peine

une

 

semaine

 

vers Soho

 

Londres

 

je

passe

dépasse

et

 

plus loin

toujours plus loin

 

mille cahos

 

l' Ecosse

 

mais oui

du

vert

des

lacs

si

tu

veux

mais

 

surtout

 

surtout

 

Aberdeen

 

c'est tout gris

sordide

mais oui

 

dirty old town

 

mais

c'est

ce

genre

de

port

d'où

tu

peux

partir

jusqu'au

 

Pôle Nord

 

presque

 

là-bas

Dylan

les filles

sont

si

blondes

quand

le

vent

souffle

sur

la

 

frontière

 

j'étais

déjà

embauché

sur

un

bateau

qui

partait

très

loin

vers

l'ombre

 

embauché je crois pour écailler

du

poisson

 

je n'avais pas

compris

grand

chose

au

contrat

 

et

puis

j'ai

aidé

Jennifer

à

remonter

de

la

plage

sur

la

jetée

 

c'était

une

Ecossaise

un

peu

ronde

gironde

mais

tout

à

fait

blonde

 

elle

n'était

ni

rockeuse

ni

beatnick

mais

 

Mod

 

ce qu'elle prouvait

en portant

de

manière

osrentatoire

des

chaussures

de

 

Mod

 

elle

avait

un

accent

à

couper

au

couteau

comme

le

smog

de

 

Londres

 

mais on se comprenait malgré tout

parce qu'on savait tous les deux

ce

qu'on

se

 

voulait

 

dès le premier

soir

sur

un

banc

on

s'est

offert

des

 

cours

de

langue

 

le plus difficile à traduire

ce serait

notre

commune

 

émotion

 

et

le

deuxième

soir

exacte

au

rendez-vous

elle

 

m'a

 

pris

 

la main

 

et m'a entraîné

 

dans le cimetière désert

 

le jour

tombait

lentement

et

pour

la

première

fois

sur

la

tombe

d'un

inconnu

j'ai

senti

cela

pour

la

première

fois

 

le corps

le Désir

d'une

Femme

 

et j'avais un peu peur je crois peur d'avoir trop envie trop envie d'avoir peur

 

mais

pourtant

tout

se

passa

 

sur le marbre plein dans le délié

des écrits

ultimes

 

l'intime

 

et cela me semblait absolument légitime

 

sans

blasphème

sans

sorcellerie

 

mais

dans

l'absolue

fidélité

de

la

 

Terre

 

se

situe

la

disparition

dans

cet

endroit

précis

 

 

je m'initie

 

 

 

D. G. N.



26/08/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres