D'ici Dance

POUR NE PAS RESPECTER LA TRADITION

Si je voulais

respecter

la

 

tradition

 

profitant

de

ce

nouvel

 

automne

 

j'écrirais

combien

ça

m'étonne

 

que

la Vie

passe

si

 

vite

 

comme

les Grecs

Anciens

ou

les

 

Poètes

 

de

la

 

Renaissance

 

j'évoquerais

la

larme

à

 

l'oeil

 

mes compagnons

déjà

 

partis

 

je

me

plaindrais

de

mon

souffle

plus

 

court

 

et

pourquoi

pas

-soyons modernes !!!-

de

mes nuits

 

d'amour

 

plus

 

brèves

 

cent fois sur le métier ?

 

qui sait ?

je

n'en

dirai

 

rien

 

je

ne

dirai

pas

non

plus

si

les

jeunes

femmes

 

fuient

 

mon

ventre

à

la

 

Bukowsky

 

je

laisse

planer

le

 

doute

 

puisque

moi

je

plane

 

toujours

 

qu'une

fine

bretelle

blanche

sur

une

épaule

 

nue

 

m'égare

tant

que

je

 

frôle

 

l'accident

 

lorsque

je

traverse

 

l' avenue

 

je

ne

pense

pas

que

les

valeurs

se

 

perdent

 

et

que

les

voleurs

se

 

multiplient

 

 

 

je

n'ai

pas

non

plus

du

tout

 

une

vision

très

angéliste

du

 

monde

 

la

haine

est

toujours

 

palpable

 

et

plus

que

jamais

les

désirs

criminels

 

se

drapent

dans

de

beaux

 

sentiments

 

plus

que

 

jamais ?

 

Ulysse

le

rusé

sans

avoir

fait

d'école

de

 

com

 

connaissait

tout

de

l'art

de

 

manipuler

 

 

 

les

jeunes

reviennent

peu

à

peu

 

vers la poésie

 

le

mercantile

le

pragmatique

de

leurs

 

vies

 

ne

leur

suffit

 

plus

 

 

 

les télés

vont

sombrer

dans

leur

 

vide

 

puisque

 

tant

de

 

doigts

 

palpitent

 

sur

les

 

claviers

 

 

 

malgré

les

dangers

le

monde

ne

me

 

seemble

pas

 

fini

 

 

 

j'aime

les

nouveaux

jeunes gens

les

nouvelles

jeunes filles

du

dernier

 

printemps

 

et

j'espère

qu'en

mon

dernier

hiver

je

serai

assez

sage

 

pour

sourire

à

la

Vie

qui

 

continuera

 

sans

 

moi

 

 

 

- pardon vous descendez à la prochaine ?

 

 

-mais non

mais non

ne

vous

dérangez

pas

 

je

vais

jusqu'au

 

terminus

 

c'est là

que

j'ai

 

rendez-vous !!!

 

 

 

et

puis

savez-vous

j'ignore

toujours

si

je

dois

prendre

ensuite

une

 

 

correspondance !!!

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY 



06/10/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres