D'ici Dance

QUI SE DEBAT DANS LE DEBAT ???

Parfois , au terme d'un évènement culturel , on te propose un débat .

Tu peux t'imaginer , naïf , que tu auras le droit à la Parole - pour peu qu'il t'en vienne une .

 

Erreur .

 

En règle générale , les Maîtres sont sur une estrade et toi , en dessous .

Les Maîtres se livrent , dès le programme , dès l'introduction , à diverses parades mettant en valeur leur légitime pouvoir :

 

ils ont des diplômes , des fonctions sociales , divers signes de reconnaissance qui doivent t'intimider voire t'impressionner .

 

Si tu lèves la main , parfois l'on daigne t'accorder la Parole .

On ne te demande évidemment ni ton nom ni ta propre fonction sociale .

 

Tu as payé pour être spectateur et recueillir la riche manne que te dispensent , avec bonhomie , CEUX QUI SAVENT .

 

Tu peux t'exprimer librement , pourvu que tu ne contraries pas les Hommes de la Tribune .

 

Il convient de ne pas sortir des rails , de la doxa .

 

Si les Maîtres jugent que tu as suavement commenté leur juste pensée , ils t'attribuent un bon point , ce dont tu peux être fier si tu considères depuis quelle considérable altitude il te tombe !!!

 

S' il se trouve que ta petite musique relève de la D'ici Dance , ce qui peut se produire à l'impromptu , on ne te répondra pas par une argumentation .

Un Maître est au-dessus de toute argumentation : il est de lui-même preuve !!!

 

Donc , on t'attribuera un mauvais point et l'on te fera savoir -pour information !!! - que tu te trompes lourdement !!!

 

 

Attention : si tu insistes , la sanction tombe .

 

Cette sanction , la plupart du temps , se manifeste sous forme de mots .

 

Quels  mots ?

 

Il y a -au moins !!!- deux sortes d' énoncés .

 

Ceux qui véhiculent une information .

Ceux qui tiennent lieu d'actes et souvent entraînent des actes .

 

( Voir Austin : "Quand dire c'est faire " )

 

 

Dans le contexte du débat , les Maîtres te traiteront de "fasciste" , par exemple , ce qui mettra  fin au débat sous les regards admiratifs du public .

 

Ce faisant , ils feront usage de violence (verbale) pour te faire taire , ce qui est bel et bien une attitude fasciste .

 

En d'autres temps , on disait "hérétique " et la violence physique succédait souvent à la violence verbale !!!

 

La raison du plus fort est toujours la meilleur ( La Fontaine ) ???

 

Evidemment .

Dans notre "démocratie " , aussi !!!

 

 

Réduire l'imprudent adversaire au statut de "fasciste " , voire de "nazi " , cela fait tellement partie des codes Français que cela déchaîne les sarcasmes un peu partout dans le monde .

 

 

 

Ce genre de manière de Table ( de la Loi ) ne favorise guère la réflexion , entrave la Liberté et nous réduit à cette inefficacité arthrotique qu'entraîne toute langue de bois ;

 

 

Evidemment , de plus en plus nombreuses sont les personnes cultivées mais qui n'ont pas de position sociale à perdre - comme nombre de clercs du Moyen-Age- qui prennent conscience de l'embrouille et la dénoncent .

 

Sur le net , tout un chacun peut s' exprimer et les rois nus sont de plus en plus nus .

Si nus qu'on n'en verra bientôt plus que le squelette !!!

 

 

Sous les pavés la plage ???

Mais oui , toujours !!!

 

Et sous la convenable "indignation" , contre-feu qui ne donnera pas -je l'espère !!! longuement le change , bientôt , de nouveau la CONTESTATION , je l'espère non-violente mais nécessaire por redonner un peu de lumière au triste hiver de l' Idéologie !!!

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY 



02/11/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres