D'ici Dance

RENDEZ-VOUS ( BEFORE MIDNIGHT IN PARIS)

Assis à la terrasse du Wépler, Place Clichy ou de la Rotonde à Montparnasse, vous regardez passer les jeunes Américaines venues s'émerveiller des mécaniques hardiesses de notre petite tour Eiffel ou de la Bohème plus que frelatée de Montmartre

Las, Henry Miller et papa Hemingway sont bien loin, n'en déplaise aux Dames des Champs Elysées et aux boxeurs du Conway . *

Les Génies d'outre Atlantique ne viennent plus hanter nos vieux quartiers .

C'est avec d'autant plus de plaisir que nous redécouvrons , sous la plume de Humphrey CARPENTER l'Histoire -et les petites histoires!!! - des Ecrivains Américains à Paris dans les années vingt .

 

A cette époque, Sylvia BEACH ouvre à tous ses compatriotes la librairie "Shakespeare and Company "et édite l' Ulysse de James JOYCE .

Gertrude STEIN, quelque peu paranoïaque règne en maîtresse-femme sur l'exil des Lettres, tandis que CUMMINGS et Ezra POUND plus secrètement tissent poèmes et textes qui marqueront durablement la Modernité .

Francs buveurs, bagarreurs, ces Américains n'entretiennent que d'épisodiques liens avec leurs homologues Français et trop souvent de Paris ne retiennent que la Fête et l'Enchantement !

Qu'importe !

Ce n'est jamais avec le Réel qu'a à faire la Littérature et certaines vitrines révèlent d'émouvantes sculptures .

 

Laissons donc, alors, nous conter Paris ces ambassadeurs d'une autre ville et d'une autre France que nous avons parcourues en notre ignorance de parvenus dans le flou de la méconnaissance ......

Ecoutons plutôt Robert Mc ALMON évoquer les Halles d'antan :

 

" Le matin scintillait dans le brouillard . L'éblouissement éclatait devant nos yeux éméchés . Nous savions qu'il était trop tard pour assister au spectacle des viandes, des légumes et des fleurs mais, tout en marchant, nous parlions .... de la manière dont BRUEGHEL peignait les poissons, le gibier, les viandes et les gens du commun, le petit peuple .... Nous nous arrêtions dans chaque bistro pour boire un nouveau cognac...."

 

Ces Ecrivains Américains fuient leur Nouveau Monde déjà trop vieux et découvrent, émerveillés, un Paris que pénètre encore largement la campagne et où il est encore possible de rêver .

Raison de plus pour les suivre et pour découvrir cet exotisme qui, aujourd'hui est aussi le nôtre .

 

Vite !!! Nous avons rendez-vous avec des Génies !!!

 

 

A lire :

 

Humphrey CARPENTER : "Au rendez-vous des Génies" ( Geniuses together ) Ed. Aubier

 

Henry MILLER : " Jours tranquilles à Clichy " 10/18

 

Gertrude STEIN : " L'autobiographie d'Alice TOKLAS " L'imaginaire

 

Ernest HEMINGWAY : " Paris est une fête " Folio

 

 

Dominique  Gabriel    NOURRY

 

Ce texte a été initialement publié dans la revue LA GRAPPE dont  j'étais le "coordinateur" à l'automne 1990 .

Je le retrouve à l'occasion de la sortie du film de Woody ALLEN "Midnight in Paris" en ce mois de mai 2011 .

 

 

* Au "Conway's", rue Saint-Denis, j'allais souvent, en ce temps-là dans la tranche de l'happy hour siroter mon cocktail préféré : "MY GOD" ( Mezcal, Kalhua, Tequila ) .

L'îvresse consécutive à l'absorption de cette mixture plusieurs fois renouvelée m'empêchait certainement de reconnaître les Artistes Américains qui fréquentaient le lieu !!!

 

En revanche, grâce à son épaisse moustache, j'ai pu cibler dans ma ligne de mire FRED, mon Auteur de BD préféré , dont on republie, ces temps-ci, le Philémon, Oeuvre d'Art à part plus qu'entière !!!

 

Si l'un de mes lecteurs ou l'une de mes lectrices le connaît, il ou elle peut le remercierpour le whisky qu'il m'a royalement offert malgré mon incognito déjà trop imbibé !!!

 

Je lui ai dit qu'il était le Lewis CARROLL de la BD .

 

Je maintiens !!!

 

En plus, c'est un bon petit gars de chez nous, ce FRED,  et un type qui connaît sur le bout des doigts toutes les lettres de l' ATLANTIQUE !!!



25/05/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres