D'ici Dance

SAS

Sas

ça s'entasse

s'entasse

se tasse

 

c'est de l' humain

pressé

compressé

 

de la viande

qui sue

pue

 

c' est

encure

l' été

 

ça se pense

dépense

en projets

de

 

travaux

veaux

 

les regards

s'

évirent

 

et des mains

frôlent

non en quête

d'

émois

 

mais de porte-feuilles

 

ce week-end

il aura

le dernier film

à

voir

 

ça fera

la semaine suivante

un sujet

de

conversation

 

 

les écouteurs

petits iu gros

blancs

ou noirs

 

servent surtout

à

ne rien

entendre

 

 

les hommes

sont censés

ne

pas

regarder

 

les femmes

que

l' été

dénude

 

la société

matérialiste

a

de

cruelles

 

ascèses !!!

 

je n' ai même pas

la

ressource

 

ô Génie du Christianisme

 

d'

aller

à

 

confesse !!!

 

ma sœur féministe

je l' avoue

je me duis attardé

sur

le galbe d' un sein !

 

je me suis plongé

du

regard

 

dans la profondeur

d'

un décolleté

 

je me suis délecté

de

l'

esquisse

d'

une culotte

 

sous une fine roble !!!

 

 

pas

de

 

pardon

 

au cachot

le

 

macho

 

de sa mauvaise

coscience

citoyenne

 

en

attendant

pire !!!

 

 

je

ne

rêve

que

de

m'

 

extraire

 

de ces boites

de

lourde

chaleur

 

de reposer

les

pieds

 

sur le frais

d'

une plage

 

déserte

 

 

dans

un pays

plus

simple

plus

 

pur

 

où les goélands

n'

ont pas l' air

de cartes

postales

 

mais

de goëlans

 

où la fidélité

dans

tous les domaines

demeure

une

 

valeur

 

 

l' on ne divorce pas

tous

les

sept

 

ans

 

l' on préfère

la

rumeur de la mer

au

chintement

des

 

latrines

 

pour embrasser.....

 

 

d'

ici

quelques semaines

je

le sais

 

la malaise s' estompera

 

dans les brouillons

de

 

culture

de

 

Paris

 

l' on s' enlise

l' on s' envase

 

même si l" âge venant

tout

ne

semble

plus

que

 

parodie....

 

 

et

puis

quand même

 

après avoir franchi

le

 

cap

 

il faut

francjr

 

le sas

 

même si ça lasse

 

même si

somme

toute

 

les voyageurs

qui

s'

attardent

 

 

dans

la vie

 

dans

la ville

 

étaient

plus

 

présents

 

que

les

 

suractifs

 

usagers !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRYUN ANTRE 007.JPGUN ANTRE 006.JPG



29/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres