D'ici Dance

SIRENES DES LARMES

qui

me protègera

des Sirènes

des larmes inutiles

 

versées

sur

des quais

 

réels ou virtuels

 

des quais oou des docks

dans

la capture

la

rupture

du

 

Rock ...

 

 

I can't get no

 

trop c' est trop

quand

elle

 

téléphone

ou

ne

 

téléphone

 

pas !!!

 

 

qui me liera

au grand

mat

 

pour

que

je

ne

plonge

 

replonge

 

pas

 

dans cet Amour

 

qui

me

 

manque !!!

 

- exactement comme une balle

dans

ce

foutu

 

duel

 

duo de bal

 

qui es-tu

qui tue qui

 

qui m' as eu

qui t'as eu

 

c'est tout vu tout su tout cru !!!

 

 

encore perdu :

 

 

faites vos jeux ! faites vos jeux !!!

 

 

tu crois te refaire !

tu te fais

refaire

 

encore une fois !!!

 

 

c' est

un peu

douloureux

 

quand

la

mise

 

c'est toi-même !!!

 

 

pas de remise sur leschagrins d' Amour !!!

 

sang pour sang jusqu' au dernier sang

toujours

 

en toute saison !!!!

 

 

mais ce chant matelot

ce chant !!!

 

mate l' eau !!!

 

dis

où est-elle

la Belle qui bèle

dans la mer

qui

 

moutonne ???

 

 

elle

m' appelle

 

il faut

que

je

la

 

sauve

 

c'est un devoir sacré !!!

 

 

 

sauve ! sauve ! sauve qui peut !

 

me dit le Barde aveugle

 

 

mais

je n' écoute

que

mon

 

coeur

 

je

prends

mon courage à deux mains

 

comme

autrefois

ma

 

bicyclette

 

la chaîne se rompt la roue se voile et les freins

ne

répondent plus

 

je dévale la côte de ma Vie

 

dans une déglingue

folle

 

 

je vais encore m' en tirer

non

entre deux draps

deux bras

 

mais couvert de sparadrap

comme

dans

une

 

bande

 

dessinée !!!

 

 

horrible débandade du Corsaire Volant

 

 

qui

n'a

jamais

su

rester

 

immobile

 

sur une serviette de plage !!!

 

 

 

je m' achèterai

c'est sûr

des boules quies

pour

ne

plus

 

entendre

 

ce chant !!!

 

qui

est-ce

qui

m'

 

appelle !!!

 

 

moussaillons

je

suis

ligoté

dans

ce

 

réseau

 

coupez-moi

tous

ces

 

liens !!!

 

mais non

mais non !!!

 

 

je préfère

encore

les

 

pleurs

 

 

puisqu' ils

succèdent

si

souvent

au

 

bonheur !!!

 

 

alors

qu' on

me

livre

encore

 

aux sirènes

à

la

si

jolie

 

peau

 

qui

auront

la

 

mienne

 

je

les

préfère

 

somme toute

 

aux

noirs corbeaux

 

d'

Edgar allan poe

 

mes

subtiles

colombes

 

mes palombes voyeuses

 

les Sirènes

qu' à

mon tour

j'

 

appelle

 

de

mon

chant

 

poétique !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY 



13/07/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres