D'ici Dance

TOUJOURS ENCORE !!!

Mi-Carême 2011

 

 

Dans le parc

frémissant

de Printemps

qui dirait

"Nevermore"

lorsque

je retrouve

ton Corps ?

 

tes Seins

ne sont pas

de glace

 

ils sont tièdes

et palpitants

comme de jeunes

faons

 

et sous le nouveau

Soleil

tu te cambres

comme autrefois

Idéale

 

je dédaigne

les Statues

pourrais-je

m'unir

aux Rêves

de Pierre

lorsque

tu es vive

et flexible

comme une

Jeune Fille

 

qu'aille

sous la Lune

comme un point

sur un i

pleurer Pierrot

je te livrerai

le secret

d'un autre

i

qui se tend

vers toi

ma Voyelle

jolie

 

comme

les Ombres

vite

reprennent

Chair

lorsqu'on

les tire

du puits

du Passé

 

dans le Parc

tout neuf

de la nouvelle

Saison

c'est comme si

nous n'avions

jamais cessé

de nous

caresser

 

que grinchent

les jeunes Vieux

que le Temps

tout emporte

que les Amours

sont mortes

inconvenants

nous fermons

les yeux

sur nos méfaits

délicieux

l'air de rien

l'air de ceux

qui se moquent

d'avoir changé

d' Epoque

 

tes lèvres

qui ont toujours

la même pulpe

le même fruité

lorsque je me tais

pour mieux

te toucher

 

murmurent

pudiquement

mon Poème

 

et nous savons

que les Nuages

n'entraînent

que les Nuages

et que nul ne verra

dans ce Ciel

si naïvement

bleu

s'évaporer

 

nos Baisers

 

 

 

Dominique  Gabriel       NOURRY



31/03/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres