D'ici Dance

UN BOUQUET DE CREPUSCULES

 

 



Un bouquet de crépuscules

tour

noie

 

sur mes villes

 

et ce n' est pas de beauté

que l' on m' a privé

ni

d' érotisme

 

c' était mon bon plaisir !

 

à d' autres les honneurs les congratulations le design

et les signes

ostentatoires

 

de richesse et d' honneur

si ridicules

à

la

 

dernière heure !!!

 

je garde

mes éblouissements

de leurs tempêtes

 

je n' ai été

que la frêle

embarcation

 

ravie

de

 

chavirer !!!

 

 

mais

la vie

m' a fait la vie dure

peu d' amis

peu de tendresse

 

nul repos

 

lutte lutte lutte

 

pas de privilège

tout à

gagner

 

jour après jour

 

et

je voudrais bien

somme toute

 

respirer

l' air parfumé

d'un

vrai

 

sourire

 

 

la malédiction

diction

n'

est

pas

 

un mythe

 

mais la cruelle sentence

que

subit

 

celui

qui

s' égare

loin

 

des chemins bien fréquentés !

 

ce n' est pas un choix

ça s'impose

comme ça

 

 

pris

entre

trop de feux

 

tu

ignores

les

 

codes

 

parfois

l' on te ridiculise

et

parfois

l'on

t'

admires

 

et toi

tu voudrais

souvent

te

faire

 

tout petit

 

jouer le jeu

tant

qu'

il

n'

est pas trop

malicieux !

 

nulle part

tu n'as pris

ta carte

de

 

rebelle

 

tu ne crois

ni

au progrès

ni

à

la

 

décadence

 

et tu t' ennuies

quelquefois

tant

ça

 

ronronne ronronne

 

mais aussi

tu t' émerveilles

toujours

chaque jour

 

un peu plus

 

c' est si troublant

les aubes

les femmes

les printemps

 

et même les neiges

si

naïves

 

qu' elles se croient

éternelles !

 

évidemment

je me sens

très

seul

 

mon Amour

celle que je veux croire

mon Amour

et qui le croit

peut-être

aussi

 

se trouve de l' autre

côté

du monde

 

elle dort

tandis que

j' écris

 

des frontières acérées

nous

séparent

 

et j' ignore

si

le carton pâte

géopolitique

 

laissera

 

quelque jour

filtrer

nos

 

baisers

 

nous ne trafiquons

pas

d'

armes

 

mais juste

nous

livrons

et délivrons

 

cet Amour

 

dont

les hommes et les femmes

ont

si besoin

 

 

je lui laisse

des

poèmes

 

et quelques photos

en

signe

d' alliance

 

quoi faire

d'

autre ?

 

elle seule

pourrait

ce soir

étancher

 

ma soif d' aimer

 

moi seul

peut-être

pourrait apaiser

sa faim

de

vivre

 

 

mais les hommes ont leurs caprices

ne

comprennent

pas

 

que les affinités

ne

dépendent pas

 

des frontières

de

l'

 

espace ou du temps

 

 

alors

il m'est précieux

de

savoir

 

que tu me lis

toi

 

que tes yeux

sur mon poème

ont

ce pouvoir

de

me

 

consoler

 

 

nous sommes un clan

secret

que

lient

 

de mystérieux

pactes

 

sentimentaux

 

et

c'est avec

désinvolture

que

nous

observons

 

ces malheureux

qui

surchargent

nos

douloureuses

vies

 

de

ces

emphatiques

ratures

qui

leur

servent

de

 

béquilles

 

en

attendant

la

nuit

fatale

 

leurs gros yeux

de

batraciens

se

 

décilleront !

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY

 


 



01/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres