D'ici Dance

VANISH

Toujours

au bord

de la

Disparition

chaque matin

tu dois

refaire

le point

sur ton Visage

sur to Ame

 

rien

n'est vraiment

assuré

les Murs

de verre

se fissurent

et sous tes pieds

le sable

mouvant

émouvant

duTemps

ne garde jamais

trace

 

les yeux

à peine

ouverts

tu pressens

quels

raz-de-marée

te

menacent

 

tu es

la Ville d' IL

entre les crocs

des flots

et le refrain

que tu composes

se mue

en tocsin

 

qui n'a jamais

rêvé

d'une Terre

stable

propre

aux lentes

ruminations

 

convoité

plancher

des vaches

 

tu sais bien

que tu es voué

depuis toujours

à l'éternelle

guerre

à l'éternelle

navigation

 

pour toi

jamais Ithaque

jamais

Pénélope

jamais

le tissu

tramé

 

qu'en ferais-tu

d'ailleurs

 

puisque

ta Présence

ne peut être

assurée

tu ne rêves

que de te

défiler

reconquérir

les yeux

de Circé

de damner

dans l'Illusion

de l' Eternité

 

ta main gauche

désire

se figer

mais

ta nain droite

fend

l' Espace

Imaginaire

de

l' Illimité

 

Vanish

Vanish

Vanish

 

même tes traits

s'enfuient

de ta face

les miroirs

te renvoient

l'ironique

d'un Masque

 

ton Désir

ne s'inscrit

que

dans l'éclair

l'éclat

de l' Impermanence

et lorsque

la Jeune Fille

se tourne

vers toi

c'est

qu'elle attend

les Sages

Conseils

d'un Père

 

belle imposture

le Père

ne rêve

que des postures

de l'Arétin

lorsqu'il parcourt

les cimetières

il ne veut pas

reconnaître

dans le marbre

le miroir

 

sous sa vieille écorce

une toujours neuve

Ardeur

le sollicite

et de plus en plus

Fou

il ne sait

se rendre

à l'évidence

de la Séparation

de la Disparition

 

pour

Solde

de tout compte

le Poète

parfois

se fixe

dans un Chant

du Signe

déployant

la collection

de ses éclaircies

pour ses jeunes

Amis

 

mais malheur

à celui qui

se répand

en Vanités

l' Heure

est venue

pour lui

de s'oublier

déjà

comme

on

l'oubliera

 

je jonche

ta page

de quelques

petites

pierres

que

j'appelle

Poèmes

 

je les ai cueillis

au fond

des claires

Fontaines

de

l' Instant

 

dans

les tumultueux

torrents

de mes tourments

 

je me donne

 

je te donne

 

Vanish

Vanish

Vanish

 

tout s'étiole

hormis

au bord

du gouffre

 

cette fragile

Corolle

au Coeur

 

de Nous

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel  NOURRY



05/04/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres