D'ici Dance

YOUKI

Youki s'endort

dans la ville figée

Youki s'endort

une fleur de pierre à la main

Youki s'endort

loin des cris des combats des supplices

 

 

 

je ne sais rien d'elle

je ne sais rien de son destin de son visage de ses souvenirs

 

 

 

je sais que dans son sommeil

elle fut écrite

par un homme usé combattant

je sais qu'elle fut écrite

par un poète aux yeux de somnambule

 

 

 

il est possible de plier les bords du rêve

d'y glisser des baisers

certains mots voyez-vous ont des lèvres

certains mots ne se laissent pas

abuser

 

 

 

 

 

 

 

Youki marche

dans les rues piégées

Youki marche

en évitant les ombres

Youki marche

et sa main cherche la main qui ne tient plus sa main

 

 

 

je ne sais rien d'elle

mais il arrive que certains matins je la croise

 

 

 

elle a pris le voile des veuves

elle a pris l'allure de toutes les passantes

elle a pris le temps de me regarder moi qui ne la connais pas

 

 

 

il est possible de plier les bords du rêve

d'y glisser des baisers

certains mots voyez-vous ont des lèvres

certains mots ne se laissent pas

périmer

 

 

 

Youki est vivante

et lui est mort

un poème cousu dans son manteau de déporté

 

 

 

Youki s'endort

et je veille - je veille

 

Je pense à toi Desnos

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY



24/08/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres