D'ici Dance

BOHRINGER SOUS LA PLUIE

"Traîne pas sous la pluie" se définit comme un "roman". Je l'entends comme un poème, un peu de Vertaine, un peu de Prévert. A sa petite musique on s'attache, plus que de raison. Ce narrateur-là, c'est bien l'un de nos frères -humains. Il traverse une étange averse qui fait froid dans le dos et il nous joue de temps en temps un air d'harmonica qui serre le coeur. Cette "sobriété" qui, chez tant d'autres m'exaspère, lui va comme un gant, parce qu'elle est sincère. Je ne suis pas sûr que ce soit de la "Littérature", mais certainement, ça me parle. J'ai lu ce livrecomme une partition. Dans mon imaginaire, il y avait la présence et la voix du comédien. C'est par elles que je me laissais guider jusqu'au plus simple de l'humanité.

Pour quelqu'un que j'aime.

Et pour moi-même !

 

 

Dominique Gabriel   NOURRY

 

 

 

 

Richard  BOHRINGER : "Traîne pas sous la pluie"



30/09/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres