D'ici Dance

CARNET DE MAI 68 - 1

En 1968 , je suis à RENNES , capitale de la BRETAGNE , au Lycée CHATEAUBRIAND , aujourd'hui EMILE ZOLA , à cause du dernier Acte de l' affaire DREYFUS qui s' est joué là .

 

Je suis en Terminale A ( Latin , Grec ) après un parcours des plus accidentés .

 

A peu près dans toutes les disciplines , je suis nul .

Sauf en Lettres , toujours premier ( sauf au premier trimestre !!! )

 

En philo ?

Médiocre .

Au programme : KARL MARX , " Manifeste du Parti Communiste " et ROUSSEAU : " Le contrat social "

 

Au départ , le mouvement me semble manipulé par des gauchistes à la langue de bois pâteuse et je ne me sens pas du tout solidaire !!!

 

Dans une dissertation de philo , j'ai avoué un faible pour l' Anarchisme , mais je trouve utopiques les objectifs des Libertaires .

 

Je désire un monde plus Poétique .

 

Mais je quitte le cours et j' entre dans le mouvement lorsqu' un camarade , particulièrement avisé , m' explique qu' il veut changer notre façon de vivre le Temps .

 

Et ça , ça me parle .

Et ça me parle toujours .

 

 

De début mai , alors que je trouve ridicule les insurgés , jusqu' au 14 juin où j'ai depuis des semaines fait volte-face , j'écris sur un petit carnet à la couverture rouge .

Sur cette couverture , au stylo :

 

" De

       marais

                 et

                     de

                         sables "

 

En Hébreu ( langue que j' ignore absolument !!! ) la lettre "phé"

 

" Suite à NARCISSE "

 

 

 

Première page : Citation d' André BRETON , extraite d' ARCANE XVII , livre longuement étudié dans mon récent D.E.A. soutenu à PARIS VIII :

 

" Cette résolution est d' ailleurs bien une résolution commune car elle ne nécessite d' autre instrument que celui que les Hébreux ont figuré hiéroglyphiquement par la lettre "  " ( prononcer : phé ) qui ressemble à la langue dans la bouche et qui signifie au sens le plus haut la parole même "

 

Il est utile de préciser que je suis né sous le Signe du Verseau ( ascendant Verseau ! ) et que j' aime l' idée de changer d' Ere !!!

 

 

Page 3 du carnet rouge , une série de citations :

 

 

1 ) " La nuit n'est pas le simple passage d' un jour à l' autre, qu'ébrèchent seulement la lampe du soir et l' éveil matinal , mais , toute égale au jour , une longue durée de marais et de sables . "

 

Jean ROUDAUT

 

 

 

2 ) " L' Angoisse qui pince la corde ombilicale de la vie "

 

Antonin ARTAUD

 

 

 

3 ) " Se retrouver dans un état d' extrême secousse , éclaircie d' irréalité , avec dans un coin de soi-même des morceaux du monde réel "

 

Antonin  ARTAUD

 

 

 

 

4 )  " La nuance seule fiance

Le rêve au rêve et la flûte au cor "

 

Paul VERLAINE

 

 

 

5 ) " Je vais devant moi mécaniquement dans un grand bruit de grilles qu' on ferme "

 

André BRETON

 

 

 

6 ) " La vie du moi est essentiellement projet "

 

Louis LAVELLE

 

 

 

 

 

 

 

Sur la page suivante , encore Antonin ARTAUD :

 

 

 

" Ils croient pouvoir se permettre de me railler quand je parle des métamorphoses des conditions intérieures de l ' âme , comme si j entendais l ' âme sous le sens infect sous lequel eux-mêmes l 'entendent et comme si du point de vue de l' absolu , il pouvait être du moindre intérêt de voir passer le pouvoir des mains de la bourgeoisie dans celles du prolétariat "

 

 

 

 

Je publerai peut-être , dans les articles suivants , quelques textes de ce carnet rouge .

 

 

Sur ce type de positions , nombre de personnes rencontrées dans les rues et soudain heureuses de dialoguer , comme moi campaient .

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY

 

 

 

P.S. : pour l' anecdote , en septembre 68 ,à Paris , j'ai passé une nuit au poste de Police , parce que je rentrais chez moi tenant à la main la revue Surréaliste L' ARCHIBRAS dont le numéro consacré au mois de Mai venait d' être interdit !!! 



24/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres