D'ici Dance

FAUT-IL METTRE LES PATINS ?

 

 

 

 

 

Tout frais débarqué sur  le Net qui, décidément, s'apparente pour moi à la Terre Promise, je n'ai pas manqué, bien sûr, de rendre visite à quellques voisins. Infimes fantômes sur l'océan de la Toile, ils ne sont peut-être pas représentatifs.

Toutefois, je dois préciser que leurs blogs m'ont, d'entrée de jeu, intimidé. Perturbé....

Que de demeures coquettement décorées, arborant les plus délicieuses conquêtes du Design, que de meubles régulièrement époussetés, que de planchers trop cirés!

Faut-il prendre les patins pour entrer chez vous? Ne risque-t-on pas de glisser sur l'encaustique, de déraper?

Nous sommes bien loin du "génie débraillé" de certains philosophes, cyniques ou "éclairés". Nous sommes bien loin des ermites et de leur austère galetas! Nous sommes bien loin des Amants que seul suscite, ressucite leur Désir!  Je me méfie -tout comme lorsque j'entre dans un appartement trop méticuleusement agencé. J'ai besoin de Désordre et d'Improvisation pour ME SENTIR VIVRE. J'adoore certains squats où souffle l'Esprit  et je suis convaincu que c'est sur le fumier que s'épanouit la Fleur de l'Ame.

Sur ce point -comme sur tant d'autres!-, les adolescents me sont un Modèle! Ils détiennent encore de précieux secrets que la triste Résignation bientôt étouffe.

"Plus tard, tu comprendras!.", prophétisent, arrogants, les Adultes. Plus tard, les jeunes Bohèmes, vite domestiqués, ne comprennent plus rien du tout! Finis les hardis Paradoxes! La "DOXA" les protège de tout! D'eux-mêmes et du Réel, surtout! Ils passeront, comme la plupart d'entre nous, leurs semaines à se soumettre à un labeur (trop souvent) stérile et (parfois) nuisible. Il faut bien vivre! Le week-end, séduits par une chaîne commerciale célèbre -qui s'incruste au milieu de la belle Musique à la Radio-  ils s'offriront des week-ends "castoches". Au lieu de lire, de faire l'Amour ou de jouer avec leurs enfants (ou de visiter leurs vieux parents esseulés) , ils rebricoleront, une fois de plus, leur petit intérieeur sécurisant comme s'ils pouvaient, par ce moyen dérisoire, rafistoler leur Histoire de Vie qui part en lambeaux.....

 

Nous les retrouvons à présent sur leurs blogs! Comme des singes aux commandes d'un vaisseau spatial! C'est très joli chez eux! "Propet"! On s'assoierait bien dans un fauteuil pour lire le journal. Impeccable "justification"! Pas de coquille! Mais pas d'idées, pas de sentiments non plus. Un impeccable grand Vide, avec pignon sur rue!

 Il ne s'agit pas de vous qui me lisez. S'il s'agissait de vous, cela ferait logtemps que vous auriez claqué la porte de cette page! Sans doute faites-vous partie des rares élus dont le Ramage égale le Plumage! Je  ne suis pas le Renard, je ne suis pas un vil flatteur: peu à peu, je me mettrai à votre Ecole!

Pour les autres,donc:

Quand fait-on le ménage dans sa tête? Quand la meuble-ton? Pour bien faire, il faudrait créer des "liens"! Oui, mais vers quoi? C'est, évidemment, la règle du jeu! Que l'"on" donne la Parole à tout le monde -avec tous les risques que cela comporte- suppose que tout le monde ait une Parole. "Nous sommes devenus trop individualistes", disent certains observateurs. Vous voulez rire: j'entends rarement la voix des Individus, qui se proclament tous "politiquement incorrects",  massivement, je n'entends que la Rumeur (le "buzz") des foules d'ici-tendance.

Les Dissidents historiques, eux, devaient écrire sur du mauvais papier -lorsqu'ils en avaient!- et disposaient de moyens d'expression et de diffusion rudimentaires. Avant de s'inscrire sur les murs des prisons. Mais, au milieu de telles contraintes, quelle expression! Que de Vie! Que de talent pour la (vraie) communication!

N.B., dans la continuité: les"Lipp" ne vendaient pas de "Rollex"!

 

Evidemment, je noircis le trait!Je le répète: Vous êtes là. Sur le Net, comme ailleurs (et plus qu'ailleurs du fait d'une relative liberté) , des Esprits subtils s'épanouissent. Des Créateurs s'imposent. Des Philosophes lancent de nouveaux défis. Mais comment les découvrir (si ce n'est parmi mes "amis" de Facebook, recommandés et recommandables)? Il est peu probable qu'ils aient tous de "jolis" blogs, bien référencés. Les gens intelligents ne sont pas toujours très malins! J'ai du temps et de l'énergie. Jee cherche. Les réseaux sociaux sont de précieux outils dans cette quête. Dommage que certaines pages soient si concises!

 

Enfin, il est indéniable  qu'un nombre impressionnant de bloggers  ait un sens très sûr de l'Image. Les photographes "professionnels" peuvent se faire du souci! Il est évident que je ne rivaliserai jamais avec eux, mais je serai le Spectateur attentif de toutes ces Merveilles, moi, le paysan bohème, ave ses gros sabots!

 

 

 

A lire: Bertold BRECHT: "La noce chez les petits bourgeois"



30/08/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres