D'ici Dance

IL RESTE DES AILLEURS

Bien sûr

nous avons des cartes précises

de la Terre

et même

de

l'

Univers

 

nous avons tout mis à plat

- c'est clair ! comme ils disent -

 

et

nos équations

rivalisent

d'

 

élégance !!!

 

bientôt

nous éprouverons

l'

impression

 

qu' il ne reste rien

à

voir

 

à savoir .....

 

et

dans le miroir

nous

retrouverons

 

fatal Ange

de

 

la Mort

 

l' Ennui !!!

 

Dieu mort l' Eternité

 

ne sera plus qu' un dimanche

de

pluie

 

gâvé repus nauséeux

 

mais

le regard précis

des

 

machines

 

qui relaient

nos

 

yeux

 

laisse échapper

l'

 

Essentiel !!!

 

 

de la matière

nous

ne

connaissons

qu'

une

 

infime partie

 

et

de

nos

 

cervelles

 

idem....

 

nos

appareils

les

plus

 

usuels

 

reposent

sur

des

 

paradoxes

 

qui

ridiculisent

notre

 

bon sens !!!

 

nos sciences humaines

ne

rendernt

comptent

que

de

notre

 

humaine

 

suffisance !!!

 

Lucifer

au visage humain

n'

est

qu'un

singe

 

prétentieux !!!

 

 

nous avons appris

-paraît-il-

la géographie

 

mais

les Professeurs

de

la

République Bourgeoise

 

connaissent mieux

les ressources

métallurgiques

des

 

nations

 

que

les moeurs

de

leurs

 

Peuples

 

et

de

l' Histoire

nous

tenons

désormais

 

comme pure et dure

vérité

 

la parole

des

 

vainqueurs !!!

 

la Vertu

ignore

le

cynique

 

" vae victis " !!!

 

car

elle

est

bien

 

naïve

 

la Vertu !!!

 

 

les livres sur l' Amour

se

multiplient

 

riches

en

thèses

 

somptueuses

implacables

enrichies d' expériences scientifiques

 

mais

jamais

l' Amour

 

ne s'est tant trouvé

en

 

péril !!!!

 

des Narcisses

s'

accouplent

et

se

 

dissolvent

 

instantanément !!!

 

 

qui

gardera

le

dernier

opuscule

 

sur

la

présevation

de

la

 

Passion

 

Madame ou Monsieur ?

 

 

n' importe lequel

des

" je sais tout "

 

qui

se

gonflent

les

muscles

 

pour chasser l' auroch

ou

caquètent

comme

des

oies

 

dans la basse-cour

sans

 

miracles !!!

 

 

nos économistes

peuvent

s'

affubler

 

de titres pompeux

 

comme

nos

 

sociologues

ethnologies

et

 

lolologues

 

ils ignorent

tout

à

fait

 

où ils vont

et

nous

 

mènent

 

par

le

bout

du

 

nez

 

dans le mur !!!

 

 

l'on

s'

imagine

qu'

il

suffit

d'

imaginer

 

des concepts

pour

 

imaginer !!!

 

qu' il

suffit

d'

invectiver

pour

montrer

de

l'

 

audace

 

et

que le peuple

avachi

désormais

se

télé

commande

 

à coups

d'

impératifs

qui

ne

sont

 

que

des

 

coups !!!

 

 

la Vanité

qui

règne

partout

 

n'

engendre

que

de

l'

 

inanité

 

 

alors

mieux

vaut

redevenir

 

humble

 

et

savoir

qu'

il

reste

de

l'

 

ailleurs !!!

 

 

que

nous

devrions

cesser

de

vouloir

 

coloniser

en

 

douce

 

tout ce qui

ne

nous

ressemble

 

pas

 

nos idéologies

sont

moins

visibles

 

que

des

 

routes

ou

des

 

bâtiments

 

mais

elles

sont

 

bien plus

 

redoutables !!!

 

 

notre monologue athée

comme

les

autres

 

monologues

 

a

d'

excellents

alibis

 

reposant

sur

une

belle

 

morale

 

mais

c'

est

 

notre monologue

 

et

si

nous

tentons

de

l'

 

imposer

 

nous

provoquerons

toutes

sortes

d'

excès !!!

 

 

il y a de l' ailleurs

et

cet ailleurs

a

maille à partir

avec

nous

 

parce qu' il est

tout

près

de

 

nous

 

maintenant

 

tout

en

restant

très

 

loin !!!

 

 

 

et puis

si

l'

on

regarde

bien

 

 

nous sommes

nous-mêmes

devenus

des

 

"ailleurs"

 

dans la mesure

les

machins

et

les

machines

 

deviennent

pères

et

 

mères

 

 

"ailleurs"

domestiqués

par

leurs

 

robots

 

qui

se

heurtent

 

le visage

sur

des

masques

de

 

fer

 

 

dans l' apparent

réel

 

devenu

spectacle

surjoué

 

sans verbe

 

immobile ....;

 

 

c'est

pour cela

que

j'

écris

ça

 

là...;

 

malgré

les

idiots

qui

 

ricanent

 

parce que

l'

écran

 

qui

détourne

la

technique

qui

 

pétrifie

 

peut

se

trouver

 

par

la

 

parole

 

vivifié

 

jusqu'à

toucher

 

 

celles

et

ceux

 

qui

comme

moi

 

se

croyaient

isolé-e-s

 

dans

l'

inadmissible

ailleurs

 

 

qui

se

dit

 

toujours

 

et

pour

 

toujours

 

Humain

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY



10/04/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres