D'ici Dance

INCROYABLEMENT D' AILLEURS

Dominos 001.JPG
Tu es incroyablement

d'

ailleurs

 

tu es

juste là

 

dans

mon Cœur

 

et

dans ce pays

tout

s'

 

évalue

 

rien

n'

est

plus

d'

 

Ailleurs

 

que

le

 

Coeur

 

je ne saurais

te

reconter

 

les mots d' ici

méprisent

ta bonté

 

ne

savent

dire

ta

 

Beauté

 

tu serais

l'

 

Indienne

 

d'

une

tribu

 

perdue ...

 

mais

le sais-tu ?

 

si

je te parle

de

 

Toi

 

de

Toi

 

je te rends

l'

 

Etrangère ...

 

en

ai-je

le

 

droit ?

 

tu es

mob

 

Destin

 

cette

Lettre

 

recommandée

qui

ne

me

 

parvient

 

que

sur

la

 

dernière

 

plage ...

 

 

ce que je suis

devenant

 

moi-même

 

toujours

mes

 

Poèmes

l'

 

ont su

 

à

mon

 

insu ...

 

 

ne me parlez pas

de

qui

j'

 

étais

 

lorsque

je

surnageais

 

sur

la

houle

des

foules

 

dans

le

chaos

 

d'

une Vie

 

qui

m'

a

mis

 

K.O.

 

je ne pensais pas

que

ma bonne foi

serait

 

surprise

 

que

tu

me

 

tendrais

 

ce

miroir

 

 

tu as sauté

dans

la

 

marelle

 

du

soir

 

je

t'

accueille

 

 

mais

j'

ai

peur

 

de

ne

pas

 

savoir

 

 

je n' ai jamais

appris

à

 

vivre

 

juste

à

 

survivre

 

les cpups

les

anathèmes

 

m'

ont

été

 

plus familiers

 

que

les

 

" je t' aime "

 

 

je

voudrais

 

que

tu

sois

 

 

dans

ce fauteuil

 

que

tu

me

 

regardes

 

écrire

 

ce

Poème

 

pour

Toi ...

 

 

mais

si

je

tourne

la

 

tête

 

personne ....

 

j'

ai

si

 

peur

 

que

les

garde-barrières

de

l'

 

Amour

 

t'

empêchent

de

venir

 

près

de moi ....

 

 

le temps

de

réunir

 

dix documents

 

dix typhons

dix ouragans

s'

 

abattent

 

sur

ton

 

île

 

et toi

svelte comme ça

même

 

très courageuse

 

tu

n' es

qu' un fétu

de

 

paille

de

 

tourbillon

 

 

et moi

je

ne

vis

 

plus

 

j'

observe

la

 

météo

des

 

antipodes

et

 

je ne cesse

d'

avoir

 

peur...

 

incroyablemt

d'

ailleurs

 

mon enfant ma soeur

 

toi

que n' a pas

gâtée

 

l'

Occident

 

songe

à

la

 

douceur

 

de

venir

ici

 

vivre

avec moi

 

dans

le simple

désarroi

 

de

l'

 

incrédulité

 

qui

nous

plombe

les

 

ailes....

 

songe

à

la

 

douceur

de

tenir

ma

main

 

dans ces chemins

que

je

croyais

 

oublier

 

je

te

prie

de

m'

 

apprendre

à

 

prier

 

puisque

ton

ailleus

 

se

tenait

au

 

seuil

 

de

ma

 

Vie

 

je te prie

de

me

rendre

 

toutes les Fois

 

tous

les Amours

 

et

de

m'

apprendre

 

l' Amour

de

 

Toi

 

qui

ne ressemble

pas

 

à

d'

autres

 

 

Amours

 

 

 

Dominique   Gabriel      NOURRYConcert chinois 2014 007.JPG



31/01/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres