D'ici Dance

L' EXPERIENCE DU DESIR

Avais-je

cinq

 

ou

 

six

ans ?

 

nous

é

tions

 

mes

grands-parents

et

 

moi

 

dans le Massif Central

 

près

de

la

 

Bourboule...

 

mes bronches

fragiles

et

ma

 

vie

 

paraît-il

en

 

danger ...

 

cette

a

nnée-

 

les petits garçons

lançaient

dans

le

 

ciel

 

des

soucoupes

 

volentes

 

et

je

pressentais

 

des

 

Extra-Terrestres

 

partout !!!

 

 

après

l'

heure

de

la

 

cure

 

nous nous livrions

 

à

de

longues

 

promenades

 

sur

les

sentiers

de

 

montagne....

 

 

le

jour

dont

je

 

parle

 

j'

eus

la

 

convoitise

 

d'

un

long

 

bâton

 

qui

se

dressait

à

flanc

de

 

mont

 

quelques mètres

plus

 

haut !!!

 

 

mon

grand-père

soucieux

de

me

 

complaire

 

entreprit

l'

 

intrépide

 

a

scencion

 

me

laissant

dans

les

jupes

de

ma

 

grand-mère....

 

 

mais

quelle

lu

bie

 

me

prit ?

 

lorsque

sa

 

main

 

fut

à

portée

de

la

 

canne

 

d'

un

seul

 

élan

 

j'

entrepris

à

mon

tour

l'

 

escalade !!!

 

 

ma

devise

d'

enfant

fut

 

toujours

 

 

dans

l'

orgueil

et

non

dans

la

 

douleur :

 

 

TOUT SEUL !!!

 

tout

seul

j'

ai

saisi

 

le

bâton

du

 

Prophète

 

plus

baguette magique

que

 

sceptre

 

et

je

l'

 

ai

 

brandi

 

comme

le

 

singe

de

 

2001 Odyssée de l' Espace

 

vers

le

ciel

 

indifférent !!!

 

 

ma

gni

fique

 

expérience

 

qqu'

il

fallait

 

évidemment

 

mettre

en

 

valeur

 

devant

la

 

spectatrice

 

restée

dans

le

 

bas-monde....

 

 

d'

enthousiasme

 

je

me

 

mis

 

à

dévaler

la

 

pente

 

en

courant !!!

 

 

 

et

très

vite

 

 

je

ne

fus

plus

 

Maître

 

de

ma

 

course

 

elle

me

 

précipita

 

contre

les

 

arbustes

 

et

les

 

rocs

 

et

c'

 

est

 

ensanglanté

 

que

je

remis

 

le

pied

 

sur

le

 

paisible

 

sentier !!!

 

 

dans

son

 

affolement

ma

 

grand-mère

 

laissa

tomber

ses

 

lunettes

 

et

jamais

ne

les

 

retrouva ....

 

 

grondé

meurtri

tout endolori

 

 

je

tenais

dans

mon

 

poing

 

femé

 

ma

prise

 

et

cela

me

 

comblait !!!

 

 

et

c'

est

ainsi

 

depuis

 

malgré

 

la

dure

 

leçon

 

de

l'

abîme

 

c'est

ainsi

 

l'

Amour

 

et

la

 

Vie

 

et

le

 

Poème !!!

 

 

je

suis

un

 

Sisyphe

 

peu

soucieux

de

 

pousser

 

son

caillou

 

vers

on

ne

sait

 

 

 

je

suis

un

 

Sisyphe

 

enfance oblige !!!

 

qui

cultive

à

 

plaisir

 

les

VER

 

TIGES !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY 

 

 

 

 

Image : INCONTRO DI DANTE CON BEATRICE

 

( Henry HOLLIDAY )

 

 

Métro SAINT AMBROISE : L' escalier....

 

 

PASSAGE DU DESIR

 



24/04/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres