D'ici Dance

LA VAGUE A LAME

C'est toujours la même longue vague

immuable

qui s' abat sur le rivage

 

le menu soleil

de l' aube

 

lui

annonce

qu' elle est solitaire

 

que c' est en vain

qu' elle s' imagine

première

ou

 

dernière

 

 

 

 

mais sans l' illusion

de

l'

infini progrès

 

comment se perpétuerait

le monde

 

de dépit

sans doute

 

il se tuerait

 

ine étoile

filante

 

dans le coeur .....

 

 

redisons donc les mots

refaisons les gestes

 

 

avec

l' ardeur

des peuples

en

 

gésine

 

ou

dans

l'

assoupissement

des

 

décadences !!!

 

 

vague longue vague

tu me portes

avec mon désespoir

 

ce soir

 

et je te salie

depuis

l'

extrême

bord

 

de ma solitude !!!

 

 

je

ne

suis

 

qu' une illusion

 

délaissée

dans

la

 

forêt

 

par

un petit cirque

de

 

campagne

 

c' est aussi bien

je

déteste

ceux celles

qui

 

jonglent

 

avec les mots !!!

 

 

qu'

on me laisse

seul

 

dans mon zoo

 

jee

ne

veux

plus voir

 

que mes fauves intérieurs

 

et

quelques vamps

extérieures

 

 

je m' asseois

devant un feu

imaginaire

 

et je l' alimente

de

mes chants

d'

espoir

 

 

je suis

ce petit galet

dans

le varech

 

que la sempiternelle

vague

 

a

laissé

sur

la

 

plage

 

et

comme convenu

 

je

luis

pour

 

Elle !!!

 

 



26/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres