D'ici Dance

LAKAMBINI SITOY : Les filles de Sweethaven

La Littérature Philippine est mal connue et mal diffusée en France .

C' est donc avec grand plaisir que l' on découvre le premier roman de la journaliste Lakambini SITOY , auteur remarquable , finaliste du prestigieux " Man Asian Literary Prize .

 

Plusieurs générations de femmes , issues d' un milieu intellectuel , se trouvent confrontées , ici comme ailleurs , et au "machisme" et aux anciens préjugés souvent invaldants .

 

Il est passionnant de découvrir ce qu' éprouvent ces femmes qui , dans un pays tumultueux mais souvent inaudible , se sont souvent montrées capables de prendre d' importantes responsabilités .

 

L' écriture de Lakambini SITOY est captivante et suscite souvent l' émotion et l' admiration par ses qualités humaines et esthétiques .

 

Ce premier roman est donc particulièrement prometteur .

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY

 

 

 

" Dans la lumière étrange de cette après-midi pluvieuse , elle y vit un reste d' Espagne , un fragment d' Europe , la possibilité fugace d' un amour , d' un ailleurs . Elle acheta un petit bouquet de jasmin à une fillette en guenilles et , le collant contre son visage , inspira son odeur , désespérée " ( p 14 )

 

" On pouvait être un géant sur le plan intellectuel tout en demeurant un pygmée au niveau spirituel " ( p 35 )

 

" Dans chacun de ces appartements vivait au moins une personne aussi malheureuse qu' elle , quelqu' un qui faisait tout son possible pour s' adapter à la ville tout en restant fidèle à un paysage intérieur "  ( p 55 )

 

" C' était un bleu délicat , venu d' un univers plus froid , plus complexe , et bien que pâle ,  il avait un éclat menaçant . " 



18/07/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres