D'ici Dance

NOUS CONTINUERONS

Vous pouvez continuer

à détruire

 

nous continuerons

à construire

 

nous somme là pour ça

depuis toujours

 

nous avons préservé

las anciens savoirs

 

certains d' entre nous

sont morts sur les bûchers

certains d' entre nous

ont  édifié

 

des cathédrales

 

parfois

plusieurs générations

nous ont été

 

nécessaire

 

et puis

vous ête venus

vous avez parlé

de

 

vertu

 

de pureté

de vos souffles

de bêtes

 

vous avez disloqué

nos châteaux

de

 

cartes

 

mais voilà

nous sommes là

toujours

 

 

nous avons la force

et l' obstination

 

des bêtes

 

nous sommes

le printemps

 

qui n' en finira

jamais

 

de revenir

 

vous êtes l' implacable haine

 

et vos prétextes

varient

 

d' un siècle à l' autre

 

vous nous

capturez

torturez

massacrez

 

mais il y a toujours

 

quelque Noë

qui

ressurgit

 

refonde

restaure

 

vous êtes la matière noire

de l' humanité

 

vous vous cachez

toujours bien

 

vos bourreaux

se proclament

résistants

 

vos sauveurs de peuples

tyrans

 

nous

toujours

 

vous nous proclamez

terroristes

 

lorsque vous semez la terreur

 

 

nos ancêtres étaient

marins

 

c' est jusque dans l' aréole

du pôle

 

qu' ils allaient

pêcher

 

durant des mois

 

rien

jamais

aucune tempête

ne

les arrêtait

 

 

vous êtes nés

sous le signe

 

de la mort

 

et nous avons moins

peur

de la mort

que

 

vous

 

que l' un tombe

un autre

prend

 

sa place

 

nous sommes l' élan de la vie

 

dans nos corps

 

la sève des arbres

le chant des oiseaux

la force du vent

 

l' éternel retour

des

marées

 

nous sommes peu nombreux

des étivelles

 

dans vos ténèbres

 

mais

ne doutez pas

de

notre ténacité

 

nous continuerons

nous continuerons

sans

 

nous plaindre

 

alors que vous

enfants repus

de

la

 

nuit

 

vous ne cessez de geindre

de

vous plaindre

 

la neige vous transit

le premier bourgeon

vous

file

 

des allergies

 

vous êtes aussi

douillets

que

 

cruels

 

et les faibles

vous

ne

cessez

 

de les décourager

 

vous leur faites

miroiter

des paradis

 

qui ne sont que

des

 

enfers

 

vous tolérez le chaval

dans

 

le lit

de

l'

 

empereur

 

mais l' humble Amour

de deux êtres

innocents

 

vous fait ricaner

 

vous allez détruire encore

 

longtemps

 

parce que

le

mal

 

est

incompréhensible

injustifiable

impardonnable

 

et qu' il a

toujours

été

 

 

sera

toujours

 

 

 

nous continuerons

à

nous

battre

 

pour la survie

contre le crime

 

sur cette planète

de plus en plus

 

fragile

 

nous continuerons

à

proclamer

 

la Paix

 

pendant

que vous écraserez

les enfants

 

sous vos talons

ou

vos bombes

 

nous continuerons

tant

que l' un-e

 

de nous

 

restera

 

vivant-e

 

jusqu' à

se que

 

 

le rideau tombe

définitivement

 

sur l' espèce

 

inhumaine .....

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRYLes 3 baudets 024.JPGLes 3 baudets 016.JPGLes 3 baudets 019.JPG


 



10/09/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres