D'ici Dance

POUR ARMAND RAPOPORT

 

 

Adieu, mes chers amis, je m'en vais  lepremier vous préparer la place

 

 

Pierre de RONSARD

 

 

Tandis que j'attends le son du Shophar, dans cette verrière aux lisières de la synagogue, rue du Dragon, , je vois ARMAND s'avancer parmi les hommes coiffés de kippas, comme un prophète humble et orgueilleux tout à la fois.

Je voudrais que toutes les femmes venues prier ce soir portent des robes aux couleurs de ses aquarelles.

La voix du poète, telle qu'elle résonne au-delà de la Mort même, c'est pour nos coeurs un arc-en-ciel.

 

Si vous en suivez la gracieuse courbe, ce sont les vagues du Sillon, à Saint-Malo, qui déferlent. A l'auberge de la Mémoire, nous sommes, ARMAND et moi, logés à la même enseigne. Le groom nous considère comme des "collègues". C'est évident : ne travaillons-nous pas, tous deux, pour le compte des Muses ?

 

Lorsque les Temps sont venus, le vendredi 10 septembre, vers seize heures, je me penche sur ARMAND pour lui murmurer "Saltimbanques" de GUILLAUME APOLLINAIRE que je lui ai dédié sur mon blog.

Dans son lit, il sourit. Je sais combien il aime ce Poème. C'est comme une petite comptine qui se laisse dire avant de dormir.

 

Et puis il est parti, lui aussi, l'enfant de tant de voyages, après nous avoir laissé, comme un signe d'intelligence,, le Poème de sa vie toute entière consacrée aux siens, c'est à dire à nous autres , hommes et femmes de grande entente, autour de lui rassemblés, maintenant.

 

 

Dominique Gabriel   NOURRY

 

J'ai lu ce texte et le Poème d'ARMAND RAPOPORT :"Nuages" dans la chambre mortuaire, hier, le 19 septembre 2010.

 

Durant ses derniers jours  lucides, il lisait "Ariel" de SYLVIA PLATH.

Se trouvait signalé d'une pastille bleue le poème : "Dame Lazare" qui se termine ainsi :

 

"Mourir

Est un art, comme tout le reste.

Je le fais exceptionnellement bien."

 

Dont acte.

 



20/09/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres