D'ici Dance

René sans remords

René

le poisson-lune

entre les deux eaux

de sa Vie qui s'enfuit

 

tranquille

 

nage ou surnage

 

ne demandant somme toute

pas

qu' on lui indique la route

ou la déroute

 

les chemins de la Liberté

se moquent

des douaniers

 

les chemins de la Liberté

ne sont pas bal

isés

 

c'est ainsi que les aime René

 

lyrique et nonchalant

 

se payant tout le bon temps

des soleils

couchants

avec

les soleils

 

levants

 

cela gêne qui les plaisirs

du jusant

 

cela gêne qui

hors les gisants ???

 

René

du reste

puisqu' il

est

re

 

à la Parole

joint

le

 

geste !!!

 

René croit de plus en plus à l' Amour

 

pas à celui qui évide le Coeur

comme on fait

les

 

poches !!!

 

non pas cet Amour moche cet Amour cloche qui t' embastille

à la moindre

vétille

 

et même sang

 

par pure précaution !!!

 

 

 

René

dans le grand aquarium

de l' Univers

ne se lasse pas

 

de regarder

se

trémousser

 

les sirènes

 

un poisson jamais ne se lasse

de se rincer

l'

 

oeil

 

mais

le nigaud

 

niais qu' il est

 

ne distingue pas

l' hameçon

crochu

 

qu' on lui destine

 

hameçon conçu

pour ceux

qui l' ont crue

 

l' immaculée conception

 

l' hameçon

qui 

s'adapte

 

à la gorge

passablement

noué

 

de l'ancien communiant !!!

 !!!

 

 

l' agenouillé repentant

des

confessionnaux !!!

 

 

l' hameçon REMORDS

 

RE-MORT pour le candide RE-NE

 

qui croyait

s'en

tirer

 

à bon compte !!!

 

 

crouiiiiiic !

 

l' épine acéré dans le gosier

 

ça le déchire de l' intérieur

ça pourrait même

 

l' empêcher

de

 

crier !!!

 

la gaule - tu permets ? -

ce n'est pas

lui

 

qui

 

l' a !!!

 

 

ça le tire vers le haut

vers les nuages d' orage

pas

du tout

 

désirés

 

lui le fragile poisson

 

qui

n' affectionne

 

que les eaux

douces !!!

 

 

la ligne transmet le message

sois sage

 

ne vois-tu pas

comme

tu me fais

souffrir ???

 

 

remonte à toute nageoires

à la surface

 

 

ou je te fais boire

la tasse

 

des foudres célestes !!!

 

 

oses-tu toi savoir

ce que tu

désires ???

 

 

tu me fais souffrir souffrir souffrir

n' as-tu pas honte

honte

honte ???

 

 

qui te permet

de te croire

 

pour être libre ???

 

tu es né coupable pour être coupable me servir coupable

de moi mourir coupable

 

c'est la sentence !!!

 

ne proteste pas

 

 

je vois tous tes points d' interrogation

comme

des

 

hameçons

 

je te les impose René

 

qui ne devait pas

renaître

 

je suis la Rose je suis ton Maître

je veux que tu

en

baves

 

 

tu es esclave !!!

 

crois-tu te sortir

si

facilement

de

tes

 

alternatives

 

natives ???

 

 

reviens

te calciner

dans

mon soleil

 

 

l' enfer -comme a dit l' autre -

l' en faire

c'

est les

 

autres !!!

 

 

et moi

je suis

ton

 

Paradis

 

artificiel

 

l' attractive obligation

de

ton

 

disneyland !!!

 

 

je suis la secte de ton sexe

 

qui se prend pour qui qui ?

 

à la niche

te

 

dis-je

 

mon

lutin domestique !!!

 

 

et cesse

de

 

répéter

 

yes

I can

 

iche !!!

 

 

 

ttu n'es plus René

tu n'es plus

que

 

remords !!!

 

 

 

 

 

 

( et c'est ce soir-là

que le poisson

pilote

 

monta

 

dans le cockpit

 

pour sa dernière mission

 

 

plus personne

jamais

 

ne

le

 

revit

 

 

parfois

les vagues

abandonnent

 

sur une plage déserte

 

les pages

qu' il

n' a

pas

 

écrites

 

du récit

qui

s'

 

intitule

 

" René sans remords :) "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY

 

 

 



21/11/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres