D'ici Dance

TEMPETES DE CELTIE

 

 

 

 

 

 







Prête-moi

prête-moi

 

mer de Celtie

tes

 

tempêtes

 

que

je

m'

autorise

 

le temps d' un Poème

 

mon intime

ennemie

 

la colère !!!

 

 

si

ennemi

que

je

sois

 

de ses spasmes

si

fréquemment

 

injustes

 

puis-je

i

gno

rer

 

que

dans

les

moments

d'

 

intense

découragement

 

elle

puisse

être

 

planche de salut ?

 

 

sans

elle

 

trouver

l'

énergie

 

de survivre ?

 

sans ellle

comment

ne

pas

 

pactiser

 

avec l' ennemi-e

 

qui

veut

nous

 

détruire ?

 

mer de Celtie

 

offre-moi

tes

 

lames

 

pour trancher

ce

passé

 

qui m' a mis

à

vif

 

qui m' a laissé

à

demi mort

sur

le

bord

 

de mon grand chemin !!!

 

 

vent de Celtie

a

ler

te

 

tes bourrasques

pour

naufrager

 

les

lourdes

médisances

pirates

 

qui

tentent

de

m'

 

accoster !!!

 

 

dissipe

les

mots

de

 

fiel

 

rends-moi

le

bleu

vrai bleu

de

mon

ciel

d'

 

adolescence !!!

 

 

nuages de Celtie

cachez-moi

des

malfaiteurs

des

malfaitrices

qui

veulent

chi

rer

 

mon Coeur trop généreux !!!

 

je n' ai jamais volé

jamais frappé

jamais injurié

 

j' ai

toujours

voulu

aider

mes

 

amis

 

je ne leur ai

jamais

causé

de

 

tort !!!

 

et toi

Lumière de Celtie

qui

si

brusquement

sur

git

 

entre deux grains

 

plus limpide

que

la

vive

clarté

de

 

Méditerranée

 

je t' en prie

atteste

que

 

je n' ai jamais

souri

 

au puissant

 

que

je ne me suis

joint

jamais

 

à aucun

clan

 

pour obtenir

des

 

faveurs !!!

 

- ipso facto

je

n'

en

ai

pas

obtenu !!! _

 

 



 

 

granite de Celtie

dresse-toi

pour

affirmer

 

que

je

n'

ai

pas

 

cédé

 

aux violences

aux

chantages

 

pas

agi

par

 

opportunisme

 

et

que

je

suis

resté

 

droit

 

même

si c'est

inutile

ou

 

vaniteux !!!

 

 

aube de Celtie

garde-moi

de

la

 

prudence

 

qui

ne

sied

qu'

aux

 

vieillards

 

et

leur

tient

lieu

de

 

sagesse !!!

 

crépuscule de celtie

souviens-toi

que

je

me

suis

 

enivré

 

de tes troublantes

couleurs

 

en compagnie des fées

 

que

je

n'

ai

 

sur cette

planète

 

trouvé

nulle

 

meilleure

raison

de

perdre

et

 

reperdre

la

 

tête !!!

 

 

bruyère de Celtie

tu

foisonnes

 

dans

ma

 

mémoire

 

tu

ronges

mes

chemins

 

é

ga

rés

 

tu accompagnes

que je sois

ma

 

marche !!!

 

 

mais

horizon de Celtie

toujours

je

t'

ai

chéri

 

plus

que

tes

 

hardis

 

pontons !!!

 

car

comme mon rêve

l'

horizon

 

semble

s'

éloigner

 

lorsque

je

tente

de

l'

 

effleurer

 

et

je

pleure

 

comme un enfant

 

je

rêve

de

me

 

dissiper

 

dans

les

flots

 

alors

en guise

d'

ancre

 

pour

ne

pas

 

divaguer

 

je

convoque

l'

encre

du

Poème

 

qui

chante

et

hante

 

le souffle ample

la

tempête de Celtie

 

Colère

mon inusable

 

Muse !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY 



05/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres