D'ici Dance

L' ENFANT DU GEOGRAPHE

En guise

d' abécédaire

 

l' enfant du géographe

n'

avait

 

que des cartes

 

des cartes plates

pour

figurer

 

la planète rone

 

cartes après cartes

 

aux contours

déchirés

par

des dents

 

voraces

 

et le seul plaisir

était

d' imaginer

 

sous des couleurs

variées

 

des plaines

et

des montagnes

 

et d' immenses océans

 

dont

les abysses

demeuraient

 

irrévélées

 

pour

des fragments

de

 

Terre

 

des hommes

s'

étaient

 

durant des siècles

 

entretués

 

ce

qui

leur valait

 

des statues des étiquettes

et des médailles

 

d'

héros

ros

 

les médailles

bleuissaient

dans

les

 

musées

 

les statues

tournaient

au

vert

de

 

gris

 

ou

se retrouvaient

fondues

 

 

l' enfant

regardait

 

les frontières

fré

til

ler

 

comme des cordes

à

 

sauter

 

pourquoi

les

dessiner

 

en

pointillés

 

noirs ?

 

ne méritaient-elles

pas

le

 

rouge du dang

qu'

elles

avaient

fait

 

tant de fois

verser ?

 

 

incongrus

balbutiements

des

 

maîtres

 

demein

esclaves

 

pourquoi

voulez-vous

empêcher

 

les Amants

de

s'

aimer ?

 

pourquoi

jetez-vous

des

barrières

 

sur les paisibles routes ?

 

 

les habitants

des

vénérées nations

 

peuvent

se

parer

d'

étranges

accoutrements

 

 

parler

des

langues

qui

s'

ignorent

 

et se jaugent !

 

n' importe qui

sait

bien

 

que n' importe

les bébés

se

conçoivent

 

de la même façon

que

c'est

bête

 

comme chou !!!

 

 

que le Coeur

é

pris

d'

amour

 

souffre

partout

 

de mille enfers

lorsqu'

on

le

sépare

 

de l' objet

de

son

 

Désir

 

 

et

que tous

les

 

humains

 

quel

que

soit

leur

 

uniforme

 

dans

la

même

 

angoisse

 

meurent !!!

 

 

et

que

toute volontaire

paration

 

n'

étant

que

d'

essence

 

diabolique

 

tous

les

nationalistes

 

frères honteux

des

racistes

 

croupiront

dans

un

Enfer

 

dénué

de

frontières

 

autant

que

de

 

compassion !!!

 

 

 

 

l' enfant du géographe

las

de ces images

d'

Epinal

 

destinés

aux

a

brutis

 

qui

s'

en

distraient

 

quémanda

pour

son

 

treizième

anniversaires

 

 

quelques

gommes

 

magiques

 

fabriquées

dans

un poème

 

sarcastique

autant

qu'

inutile

 

et

se mit

en

demeure

 

d'

effacer

 

minutieusement

les

 

frontières

 

des humains

 

rés !!!

 

 

non

sans difficultés

car

elles

sont

 

sinueuses

 

comme

l'

esprit

 

des politiciens

retors

 

 

qui

se

figuent

 

l'existence

comme

une

perverse

 

marelle !!!

 

 

 

pour

parchever

l'

ouvrage

 

il conviendra

c'

est sûr

d'

aplanir

 

quelques montagnes

et

de

jeter

 

d' immenses ponts

sur

les

 

océans

 

 

mais

ce n'est qu' un jeu

d'

enfant

 

 

pour les techniciens

qui

frabiquent

des

bombes

 

entre

deux bombances

 

ça leur

remuera

les

 

méninges

 

et

pour une fois

ce sera

pour

la

bonne

 

cause

 

qu' ils

s'

activeront !

 

 

nous

avons hâte

mon Amour

et

 

moi

 

de nous

retrouver

 

toutes

ces

brindilles

 

superflues

 

en

combrent

 

notre

chemin

 

 

et

cet

enfant-là

nué

 

des préjugés

anciens

 

nous

ouvre

avec insolence

innocence

 

notre humaine

 

route

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY 



02/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres