D'ici Dance

Articles



LITTERATURE, SOCIETE, SPECTACLES

JE M' EVEILLE DEMAIN ......

LES MIASMES DE LA NUIT

CEUX QUI SEPARENT

SILLAGES ET PRESAGES

LE SOURIRE DE GRADLON

LA CULTURE DES PRES A SAINT-GERMAIN

IDEOGRAMMES

LA CENE

MOULIN DU CHAOS

LE POEME DE MA VIE RETROUVE-E ....

ECRIRE LA NUIT

INCROYABLEMENT D' AILLEURS

J"AI BIEN FAILLI NE JAMAIS REVENIR

LE POINT POETIQUE ET SOMMAIRE du 17 novembre 2013

LES GRENOUILLES

LE BRUIT DES AUBES

PLANCHES

A MES SOEURS HUMAINES A MES FRERES HUMAINS

ALL HALLOWS EVE

L' UNIQUE MERVEILLE DU MONDE

L' aube

LIEU DE LES CRIS

DIMANCHES D' ENFANCE

Le baiser de Higgs

PISSE VINAIGRE

STRETCHING....

Palais d' été

MANILLA AIRPORT

NOUS CONTINUERONS

CANDIDE

L' ECLAT DE RIRE

PONCTUATIONS

PRECIEUSE TRANSPARENCE

JE NE VEUX PAS ECRIRE

SAS

TRAIT d' UNION

L' AVENTURE MAJUSCULE

SOS SMS

Armé d' Amour

UN HOMME QUI NE SE RETOURNE PAS

LA MUSETTE EN VACANCES

MISERICORDE ( Mercy )

PLUS DE POESIE

De toute sa Vie , la seule requête du Poète

WHITE SHADOW

LE TEMPS SUSPENDU

JE N' ECRIS PAS DE POEMES

EXERGUE MAGNETIQUE

LA JEUNE FILLE A LA PERLE

WITHOUT YOUR STRETCHING IN THE MORNING

AUX MARCHANDS DE VILLE

LE SPECTACLE BAT SON VIDE !!!

L' ENNUI

LA VAGUE A LAME

SIMPLEMENT CETTE ENVIE DE PLEURER

ECRIRE DANS LA NUIT

LE MUR DE GRANIT

Engagements/ dégagements

MEMOIRE POURBOIRE

REVE BOUTON D' OR / JUST CLICK DAWN ( Français / English )

JE NE SOUFFRE PAS

RELOU

NOUVELLES EMPREINTES

Les fiançailles

TEMPETES DE CELTIE

LE FEU INTERIEUR

COMPTES A MOURIR DEBOUT

PARTIE PRENANTE

L' ENFANT DU GEOGRAPHE

JE PORTE BONHEUR

UN BOUQUET DE CREPUSCULES

COMMENT T' EFFLEURER

CARE

LA PERIPATETICIENNE

IL RESTE DES AILLEURS

LE GARDIEN DE LA PORTE SECRETE

IL N' Y A PAS D' AMOUR MALHEUREUX

LA PÂQUERETTE

Y' A PAS PHOTO

CHEMIN DE VOIX

LIGNE DE VIE

LOIN DES INCIDENTS DE L' HISTOIRE

AUTOUR DU CHAT D' ARIANE

SUITE .....

LE 23 MARS JE RESTERAI CONNECTE VINGT-QUATRE HEURES

LE DEGEL DE LA POESIE

L' ARBRE de John Paul EGALIN ABELLERA, Poète Philippin

ANGE IL A.....

SI LOIN MON AMOUR

NOW , MY DAYS ARE LIKE NIGHTS

MANGUE DE TOI ( missing u... )

PASSAGE ROCHEBRUNE

WITH GOOD GRACE

ANYWHERE OUT THE WORDS !!!!

RUES DE PARIS ( Vivre en Poésie n° 7 , Avril 1987 )

L' ENFANCE

DIALOGUE AVEC LA NUIT

LES PNEUS DE LA MER

DON'T FORGET ME

MAINTENANT

30 , rue de BOURGOGNE , LE GOLFE DU POEME

POINT DE VUE POINT DE VIE

DUEL ET DUO

PONT DE LETTRES

I WON'T GIVE UP !!!!

SUITE ARMORICAINE

ROSES POUR PERSONNE

ELLE LAINE

PLUS DE POESIE

DECALAGE SENTIMENTAL

LETTRE VOLEE / LETTRE EPERDUE

CONSTELLATIONS DU CLAVIER

GRANIT

DE MASQUE EN MASQUE

UN LEGER FLOTTEMENT

JE NE PARLE PAS

LES ROSES DU SAMSARA

UN VOYAGE DE GOULU VERT

LA CLE DES CHANTS D' AMOUR

DILIGENCE POUR L' AUBE

LA TANTE COLAS

LA MUSE MASSEUSE

LA GRANDE PAGE BLANCHE

IL BRUINE

LES PAS S' IMPRIMENT ( pour Catherine ARLEY )

LES COLOMBES

AUX FRONTIERES D' AIMER

CETTE NUIT JE N' ECRIS PAS DE POEME

COMME UN SOU NEUF

CARPE PONTEM

TISSU D' AMOUR

SLAM MUET

LIBERTIQUE ET ROMANTIN

JE ME SOUVIENS DE NOELLE

HAPPENING NOW

DALI , FIGURE DE L' AVENT - GARDE

Haïs culs

LES HIVERS DE CYTHERE

TEMPS JE TE REMERCIE

REFLET DANS LE CANAL

LES ZECRIVAINS

SORTIR DE LA BOITE

LE VISIBLE

PERDUE DANS LES ASTRES

VENISE EN HIVER

LA RECONSTRUCTION

Article sans titre

PROMOTION DOMUNIQUE !!!

LE PERE VERS ET LA MERE VERTE

JE VOUDRAIS QUE CE MAIL

EVANESCENCES

NOUVELLES DU VIDE

DENOUEMENT

LA PETITE MELODIE

SEUL

INSOLITUDE

NOUVEAU DEPART

Le bruit de nos pas

NICOLAS REY : L' AMOUR EST DECLARE

MAGELLAN EST MORT A CEBU

HANS C.H. CASTILLO : AB IMO PECTORE

POESIE BISTRO

MEMOIRE DE JEAN-PIERRE ROSNAY SUR LE PONT

DEDALE DES ILES

GELOSIA

Lettre à Bernard CLEMENT à propos de son VOYAGE EN INDE

EFFACER LE TABLEAU

VIDE AU CENTRE DU VIDE

DES-ORDRE DU JOUR

LA DEMOISELLE DE SAINT-MALO de Bernard CLEMENT

JE CHERCHE LA LUNE AUTOUR DU CHAT NOIR

LA LYRE DE DAVID

L' automne 2012

TIC TAC ...QUI A REMONTE LE TEMPS ?

LE MASQUE

GENERIQUE

TRUE WOMAN SLOW

OMBRE ET LUMIERE SUR CAPRON' S STREET

LES ETOURNEAUX

JE NE SUIS PAS UN CHIEN

CHANT D' ERRANCE

TORTUES TES RATURES

NAUFRAGES DU COEUR

LE CAFE LE VIN LA VIE LE JOUR ET LA NUIT

LES ECRANS S' ESTOMPENT

MIRACLES DE LA COUR

MARIAGE DU SOLEIL ET DES NUAGES

LAKAMBINI SITOY : Les filles de Sweethaven

SIRENES DES LARMES

JE JURE DE M ' EBLOUIR

LA CORDONNIERE DU VENT

OSONS L ' HUMANISME !!!

N' OUBLIE PAS QUE TU ES POUSSIERE D' ETOILES

DO MI NO ' S PERFORMANCE

LES GROSSES TETES MOLLES

LA ROSE ET LES ETOILES - retour au Quantique....

L' IMPREVISIBLE DE LA CICATRICE

MA CHINE A ECRIRE

L' ART SCELLE

INTEMPESTIVES INTEMPERIES

L' ISSUE DE SECOURS

CELLE QUI SCULPTE

BEAU TENEBREUX / BEAU NUMINEUX

LES TEMPS CHOUETTES

LE NORMAL DOIT-IL FAIRE ECOLE ???

L' EXPERIENCE DU DESIR

IMPERCEPTIBLE PETALE

LE MANQUE ( version INTEGRALE :)

LE MANQUE

LE MANQUE

LE MANQUE

FLOTS BLEUS....

M' ATTERRE

TU ME DIS ELSA JE TE DIS NANCY

LE PLUS GRAND DES DES-ASTRES

LA PASSE

LA FILLE DE SAINT-MALO

LA RECONQUETE DU SENS

SAC A DOS VIRTUEL

PROJET DU NOUVEL ATELIER D ' ECRITURE

QUARTIER PERDU

UN HIVER EN DEUX ANS

SOCRATE SE GRATTE

CE QUI M' EMEUT D' AMOUR

A LA GLOIRE DES ZEROS

CE FLOT DE PAROLES LA NUIT

ENTRETIEN DE DEBAUCHE

QUESTIONS D' ECOLE

ORAGES DU DESIR

FRACAS DU POEME

JE MONTE SUR MES GRANDS CHEVEUX

LA SAINT VALENTIN AU CHANT D ' ELLE

PRESCIENCE DE LA FONTAINE

DELICES DU PERIL JAUNE

CARESSES

F(R)ICTIONS DE L' AMOUR

LE TEMPS FUIT-IL ?

LE FIL DES ANS

PERIPHERIES DU DESIR

JE SUIS UN POETE DU DIMANCHE !!!

CARNET DE MAI 68 - 1

Monsieur Sapiro/ BENNY BARBASH ; Zulma, 2012

MAGIE DU YANG

GERBE DE DENTIFRICE

SHAME : LE PERVERS CONTRE L ' EROPHILE

POESIE DE LA SOLITUDE

JACQUES JULLIarD souille LE SURREALISME !!!

COEUR D' APACHE

INDIGNEZ-MOI !!!

LA CAVERNE

FLAGELLATION

VANITES

LIENS D' AMOUR

LIENS D' AMOUR

LIENS D' AMOUR

LIENS D' AMOUR

A MA GRAND-MERE

A MA GRAND-MERE

A MA GRAND-MERE

A MA GRAND-MERE

A MA GRAND-MERE

A MA GRAND-MERE

A MA GRAND-MERE

A MA GRAND-MERE

A MA GRAND-MERE

ENTRE TEMPS

QUEL AUTRE EST "JE" QUAND JE ME NEIGE ???

MAGES/IMAGES

ARMAND RAPOPORT TOUJOURS PRESENT

POEME DU SOLSTICE

LE CLUB DES POETES NE FAIT PAS SES CINQUANTE ANS MAIS LES FETE !!!!!

TANT DE NUIT

MA LUMIERE

LES MOTS , L' AMOUR , LES SOURCES

LES MOTS , L' AMOUR , LES SOURCES

L'HEURE BLEUE

LA LOI DU DESIR

L'ETERNELLE BALANCE

BAUDELAIRE N' ETAIT PAS COOL !!!

QUI VERRA " DONOMA " VIVRA !!!

AUTODAFE

LE MANQUE DE TOI

LES HISTORIENS SONT DES HOMMES DE SCIENCE - FICTION COMME LES AUTRES !!!

UN TEXTE DESENGAGE

LE CLOWN ET LA COURTISANE

CHEWING GUM

AUTOMNE SURROMANTIQUE

UN ETRE QUI VACILLE

AUX CONFINS DE LA BOHEME

QUAND ON REVIENT SUR LES LIEUX DE SON ENFANCE

AU BOUT DE MOI

LES CYGNES DE VIE

LE MISSIONNAIRE

L'ALVEOLE MYSTERIEUSE

LA ROUPIE DE SANSONNET

CHAQUE ETRE PORTE SON MYSTERE

VENGE-MOI !!!

MA CORNE d'amour et de souffrance

POUR NE PAS RESPECTER LA TRADITION

LE FLON FLON DES SANGLOTS LONGS

R.A.S. ? ( Rien A Signifier )

COEUR DE LUNE

PARCOURANT UN POEME DE WERNER LAMBERSY

FABLE POUR L'HOMME AFFABLE

IL N'Y A PAS DE NARCISSISME HEUREUX

COMMEMORATION D' UNE BLONDE ABANDONNEE

LE VERTIGE DE LA FEUILLE BLANCHE

LES MOTS SE FRÔLENT

JE ME SUIS JOUE AU CASINO

JE VOUDRAIS ETRE UN FROMAGE

LA NOSTALGIE D' UN PAYS QUI N' A JAMAIS EU LIEU

DANS L'ECLAIR OBSCUR

L'EMPREINTE DE FEU

OU S' IMMISCE LA QUESTION DE L' EMISSION

LE PERVERS SOCIAL

COMPTE-RENDU DE LA RUPTURE DE 1995

BRIBES DE LA NUIT , L'ECLAT , DOUCE

LE PAILLASSON

UN CERTAIN SILENCE

LE PROCES DE BAUDELAIRE

POLKA

LE VENTRE DE BUKOWSKY

DELIE

NAISSANCE DU TEMPS

A L' UNIQUE

PAUSE

YOUKI

CELLOPHANE

INCIPIT

NARTHEX

JE VOULAIS JUSTE LUI DIRE ENCORE

LA PLANETE DES SONGES : PREMIER EPISODE

AU COEUR DE LA NUIT

QUELQUES CLARTES

OLLE LOL

MESSE ROSE EN FAVEUR DES MENHIRS

OUT OF LOFT , LIGHT

MES ROUTES DES INDES ET LES LEURS !!!!

DE L'ART BOBOPULISTE EN SON CENTRE MEME §§§

BLEU

LA COUPE ET LES LEVRES

SUR LE FIL DE L'ESPOIR

DANS L'EXTASE DES MEGALITHES

SUR TA PEAU LA HOULE DOUCE DE MES MAINS

XAVIER GRALL DEVANT LE MANOIR DE LA MEMOIRE

ODE AU RAYON DES FROMAGES FRAIS

LES ANNEES LOURDES

LA NUIT SURGIE

LE SOUFFLE DU COSMOS

ORIGINES, ORGIES ET MAGIES DU PARC MONCEAU

QUI AIMER ?

J'ECRIS UNIQUEMENT SOUS LE CERISIER

ADRESSE A LA VIANDE DOMINANTE

ESSAYEZ DES A PRESENT LE SPECTACLE A DOUBLE FOYER !!!

L' ETOILE DE DINARD

ERIC CHARTIER , LE RHAPSODE AMI DE JULIEN GRACQ

LES DOMINOS

LE Dé

LE PUZZLE

SI REINE !!! ( en souvenir de YOUKI )

JE SOLDE !!! ( Slam commercial )

SPLEEN-SLAM DE PARIS ( aux Héros du Voyage )

OR LES MOTS HORS DES MOTS

PERFORMANCE WHITMAN/LARBAUD du 25 juin 2011

DOMINIQUE AUJOURD'HUI PRESENT

LIGNE DE VIE

L'ESPRIT DE LA COLLECTION !!!

FRUIT OF THE LOOM

LES BEAUX REVERS DU DECOR

LES DERNIERES SAISONS DU POETE ARMAND RAPOPORT

A LA PASSAGERE DU HASARD

A CHRISTIAN DENTE, LE MAITRE DU JEU !!!

CA ME GAVE !!!

CE QUI NE DEVRAIT PAS ETRE ECRIT !!!

FILLES DES COMMANDEMENTS

ESCALE SUR LE CHEMIN DE MA VIE

ETHNO-POEME

ASCENSION DE MES REVES EMBAUMES

PASSAGERE

L'ETERNITE ICI PRESENTE

TOURNEZ MANEGES

TANT QU'IL NOUS RESTERA

LA VOIX BLANCHE ( poème lu à la Galerie Mediart)

PLUS AMPLE INFORME

CE QUE DIT LE SOUFFLE DE LA NUIT

LA LUNE DE PLATON

RENDEZ-VOUS ( BEFORE MIDNIGHT IN PARIS)

LE GRAND 8 DE 68

STROPHES SUR LA CATASTROPHE

CE QU'ELLE DIT

LES TAMANOIRS

LES AVATARS DES YEUX

MONTRE-MOI TES MYTHOLOGIES !!!

LIGNE D'ERRE

L'AUTRE RIVE

MILADY DE WINTER

HUBERT HADDAD : NOUVELLES DU JOUR ET DE LA NUIT

VANISH

VIVE DEESSE

TOUJOURS ENCORE !!!

LE SIMULACRE ET L'OUBLI

CHATEAUBRIAND : LE PRINTEMPS EN BRETAGNE

I LOVE "I LOVE YOU TERMINAL" de DANI MENKIN

LE PHILOSOPHE ET MOI

PROLOGUE A LA LECTURE DU 19 MARS 2011 AU CYRANO

Nursery dream

L'ACHAT FATAL

VERS LES RIVES D'AVALON

De QUOI LES CHAUSSURES SONT-ELLES LE NOM ?

JE ME SOUVIENS DE LA PLACE CLICHY

PRONONCE CE GOND

RIMBAUD : LA DOUBLE VIE D'UN REBELLE , LUE PAR EDMUND WHITE, ME LAISSE A DERIVER !!!

AGENDA 1994 - INNES DITS

GONZAGUE SAINT-BRIS : MUSSET MALGRE LE CLICHE !!!!

MIETTES

LE POEME ET SON DOUBLE

DESNOS, LE VEILLEUR DU PONT-AU-CHANGE,POUR MEMOIRE, ENCORE....

PAS DE PARDON POUR LA FRANCE DE DEPARDON

LA PECHE AU "TRESOR D ' AMOUR" AVEC P. SOLLERS

L'EMEUTE DES NUITS

LE POEME INTERDIT

VOUS ALLEZ ME RENDRE FOU

OU SONT-ELLES PASSEES ?

LE NOM DES GENS, CES EMOTIFS ANONYMES

LA CHINOISE , LE SOIR OU ELLE A TROMPE LE GOD-ART

SUR LE CHEMIN DU BOIS D'AMOUR A PONT-AVEN

Dernière saveur

MON ANE ET MOI

QUE TA LUMIERE, AMOUR

ODE A CLARA , VENDEUSE CHEZ ZARA

VERSATILE

LA CHENILLE DE LA FOIRE D'HIVER

SUR UN PORTRAIT PRERAPHELITE DE CECILE CORBEL

HU-BU, GEOLIER CHINOIS DES DISSIDENTS, SE CULTIVE !!!

LE RECUEIL DE DIANE

CELTIC SLAMS -1

POESIE EN "D'ICI DANCE"

DECLIN DES NEIGES

LIGNE DE FUITE (1976) -4

QUE LE SURREALISME TOUJOURS FASSE SCANDALE !!!

PATRICE DELBOURG ET LE RETOUR DE L'ODYSSEE CENDRARS

POETES, ENCORE UN EFFORT !

SORTIR D'EGYPTE

LIGNE DE FUITE (1976) -3

LIGNE DE FUITE (1976) -3

CHRISTIAN PRIGENT EN TRANSE MISSION

MICHEL CAND ET LA MALADIE DE L'ETERNITE

PENDANT LA MESSE NOIRE

MA GRAND-MERE A FAIT PARTIE DE LA RESISTANCE !

HYMNE DES ANCIENS COMBATTANTS PATRIOTES

RENDEZ MOI AMOUREUX DE LUCY VINCENT !

LIGNE DE FUITE (1976) -2

IlLS N'ONT PLUS DE DIEUX MAIS ILS ONT DES IDOLES !

LIGNE DE FUITE (1976) - 1

RUES DE PARIS

"LE BAISER" de GERMAIN NOUVEAU

Y A-T-IL UNE NOUVELLE PROPAGANDE ANTIJUIVE ?

J'AIME L'ANE SI DOUX

CLANDESTINO !

PAUL VIRILIO : UN PROPHETE EN SOUFFRANCE

DEPLACER UN SIMPLE PION......

JE PROVOQUE A LA PAIX

ANNIE LE BRUN : UNE VOIX DANS LE NOIR

DJINN CARRENARD : TOUTE LA JEUNESSE DU MONDE !

UN POETE JUGE L'ECOLE

HIPPIE ou HIPPY

BOHRINGER SOUS LA PLUIE

JEAN-PAUL BOURRE, UN GUERRIER ROMANTIQUE

DES HOMMES ET DES DIEUX , DES GOUTS ET DES COULEURS

LE CHAUFFE-EAU DE HOUELLEBECQ

POST-SCRIPTUM D'ANTONIN ARTAUD

POUR ARMAND RAPOPORT

JEANNE LABRUNE : LE CORPS DU DELIRE

POUR VANESSA, L'ENFANT DE LA BALLE

BOHRINGER : C'EST BEAU UNE SCENE LA NUIT

HOUELLEBECQ : UN GENDRE IDEAL ?

ROMS :QUI FAIT L'AMALGAME PERD SON AME

PRENEZ GARDE A LA JEUNE GARDE!

STAROBINSKI : LE BLUES SALTIMBANQUE

"SALTIMBANQUES" de Guillaume APOLLINAIRE

LES ANNEES FRACTALES

TOUS MES ONCLES NE S'APPELLENT PAS "HULOT" !

LES AVENTURES PHILOSOPHIQUES DE L'EROTISME

LES NOUVEAUX MYSTERES DE PARIS

CE QUI FAIT LE CHARME (discret) DE LA " D'ICI DANCE".....

LA NOSTALGIE DE LA POESIE

LE POUMON VOUS DIS-JE !

QUESTION DE "CHOIX" (en hommage à Mme Pederzoli)

GUERRE A LA GUERRE !

LA LIBERTE D'EXPRESSION N'EST PAS NEGOCIABLE !

LE CHAT DU VOYAGE

FAUT-IL METTRE LES PATINS ?

MENUS PROPOS D'UN NAIN DE JARDIN

NE MINCISSEZ JAMAIS!

SCOOP

LIBE SANS ETATS D'AME

CE POUR QUOI J'AIME ROBERT DESNOS

APPEL D'AIR

ENCORE UN PROBLEME DE VIRUS!

DU "POPULISME" EN LITTERATURE

MES AMOURS D'ANTAN

UNE PAGE DE PUBLICITE POUR L'AME!

LE "GRAND AIR" DE LA BOHEME

POUR UN "TEMOIN LYRIQUE"

LE GRAND VENT QUI SOUFFLE DEPUIS LE PASSE

LE GRAND VENT QUI SOUFFLE DEPUIS LE PASSE

L'AMOUR DES TEMPETES

FACE A FACE, BOOK

STELE

LES OMBRES DE BUDAPEST

RIBOULDINGUE CONTRE CELINE

ARC-EN-CIEL

LES ANNEES LIGHT



Ma première rencontre avec la Chine réelle en 1965

SALUT DEPUIS L' AUBE

Ce sera l' été

EN EFFLEURANT L' ECRAN

SI LOINTAINE.....

LES GALAXIES

FROM FAR EXILE

SIMPLE

POEME EN KIT OU TROUBLE ???

LAST SIDE OF MY LIFE

A TOUTES FINS (IN) UTILES

DIEU MERCI

LE NOUVEAU SISYPHE

LE SILLON DE L' HIVER

QUI VIVE ?

ECRIRE LA NUIT

A L' inconnu-E

MILADY DE WINTER EN EMBUSCADE

A FLEUR DE PEAU

L' ESSUIE - GLACE

LA LEGION DU COEUR

A L' AVEUGLETTE

L' ARGENT FAIT LE BONHEUR

LE DOCTE RHETORIQUEUR

VIRILITE , LE RETOUR

IL ETAIT DIT

MATRICE DE L' EVEIL

UN SOUPIR D' ETOILE

NE PAS SE RENDRE

VIRTU-ELLE

LE POINT AVEUGLE ( mai 1995 ) Premières lignes...

LES LIGNES DE DEMAIN

2012 TU PEUX RENDRE TA BLOUSE !!!

LES DITS FILS DU POEME

L' ESSPACE DONT JE M' INCURVE

LA JEUNE MANDARINE

ELOGE DE LA COLERE DOUCE

René sans remords

JE VOUDRAIS QUE MA LANGUE

DEVANT MOI

EN TOUT ESPOIR DE CAUSE

ENCORE UN BEAU TENEBREUX

JOUG A JOUG

MIROIR AUX ALOUETTES

L' AMOUR OU LA LIBERTE

QUI SE DEBAT DANS LE DEBAT ???

ABREGE DE KAMA SUTRA CINEMATOGRAPHIQUE

LE LONG FEU