D'ici Dance

PERIPHERIES DU DESIR

Crois-tu

que

 

toutes

 

les

 

péri

phé

ries

 

sont

visibles

 

lisibles

 

clairement

 

ponctuées

 

par

de

métalliques

 

boulevards ?

 

 

é

chap

pe

 

une

minute

 

à

la

vigilance

 

- toute relative !!! -

 

de

ta

 

conscience

 

emprunte

 

les

chemins

se

crets

 

qui

 

conduisent

 

au

coeur

de

 

toi-même

 

 

vois

ces

 

mains

 

qui

 

effleurent

 

et

ce

regard

qui

 

fixe !!!

 

 

quel

voyage

au

 

centre

 

de

ta

 

nébuleuse !!!

 

sous

ton

 

austère

 

chapiteau

 

qu'

on

eût

dit

 

nécropole

 

quel train fantôme !!!

 

 

tu

te

découvres

 

cirque

 

tout

un

 

cirque

 

à

toi

 

tout

 

seul

 

 

clown !!!

 

acrobate !!!

 

équilibriste

 

sans

le

filet

de

la

vieille

 

morale

 

que

tu

 

brandis

 

dés

que

tu

as

 

peur

 

 

ce que tu blâmais si fort

à

l'

 

état

de

 

veille

 

vois : c' est précisément

ce

qui

te

 

hante

 

et

plus

 

ça

 

te

hante

 

et

plus

tu

 

hurles

 

à

la

 

mort

 

te

mettras-tu

 

toi-même

 

au

pi

lo

 

ri ?

 

 

t'

exécuteras-tu

toi-

 

même ?

 

 

Robespierre et Sade

somme

 

toute

 

cheminent

 

dans

la

même

 

dévastation !!!

 

du

moins

le

 

marquis

 

met-il

 

le

doigt

 

 

.....là où ça fait mal !!!

 

 

 

lorsqu'

on

 

visite

 

les

Zones Erotiques Prioritaires

 

de

son

 

ombre

 

interne

 

très

 

certainement

 

l

on

devient

plus

 

clairvoyant

 

plus

 

tolérant

 

le

moindre

pas

 

gagné

 

sur

la

 

violence

 

sauve

 

un

peu

l'

 

Humanité

 

des

vieux

 

démons

 

qui

risquent

de

l'

 

emporter

 

toute

entière

 

comme

un

papier gras

 

dans

le

 

caniveau

 

de

l'

 

Eternité !!!

 

 

 

écoute

écoute

 

tes

Désirs

 

en

tes

 

abysses

 

et

choisis

 

les

moins

 

redoutables

 

pour

les

 

satisfaire

 

et

les

 

autres

 

ceux

qui

blessent

violentent

détruisent

 

enferme-les

 

dans

le

panier

des

 

serpents

 

puis

charme-les

 

de

ta

 

flûte

de

ta

plume

de

ton

 

pinceau

 

fais-les

danser

tes

 

monstres

 

pour

qu'

 

ils

donnent

du

plaisir

 

au

lieu

de

 

nuire

 

 

fais-les

danser

en

tes

périphéries

 

pour

que

l'

on

 

comprennent

 

combien

 

leur

langue

 

fouchue

 

ressemble

 

à

celle

 

des

inquisiteurs

inquisitrices

 

redresseurs de tort

 

héros

de

la

 

cause du peuple

 

fais-les

 

danser

 

au

grand

jour

 

pour

que

 

désormais

 

chacun-e

 

puisse

 

les

 

connaître

et

 

reconnaître

 

le

masque

 

déchiré

 

lors

même

qu'

 

ils

s'

 

exposent

dans

 

les télés

les

journaux

les

cinémas

 

etc...

 

loin

des

supposées

périphéries

 

dans

le

 

centre

 

ville !!!

 

 

 

 

 

 

 

Dominique    Gabriel        NOURRY 



27/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres